De nouvelles solutions de levés hydrographiques avec des véhicules autonomes de surface - QC-203

Discipline(s) et niveau : Sciences géomatiques; génie géomatique; génie électrique; hydrographie; mathématique (Niveau maitrise)
Nom de la compagnie : CIDCO (Centre Interdisciplinaire de Cartographie des Océans)
# Stagiaires / # blocs : 1 stagiaire / 2-3 blocs (8-18 mois)
Langue : Français et/ou Anglais
Lieu : Québec, QC
Début du projet : 6 mai 2019
Préférences : Aucune

À propos de la compagnie :

Le CIDCO est un centre de recherche qui a pour mission de moderniser l’hydrographie par la recherche, le développement, la formation et le transfert technologique et d’en valoriser les résultats dans une démarche durable grâce à ses partenariats et à son expertise de pointe.

Description du ou des projet(s) : 

Une des voies envisagées pour l’intensification de la production de données hydrographiques est l’usage de véhicules autonomes de sondage. Cependant, l’expertise nécessaire à la conduite d’un levé hydrographique n’est pas encore transcrite en algorithmes automatiques pouvant fonctionner de manière robuste et non supervisée. Il y a beaucoup de sources d’erreurs à surmonter, aussi bien systématiques qu’aléatoires, lors de la collecte de données hydrographiques. De telles erreurs doivent être détectées automatiquement à bord du véhicule afin de s’assurer que les levés sont conformes aux spécifications hydrographiques. C’est la finalité de ce projet de recherche.

Objectifs/sous-objectifs de recherche :

L’objectif principal de la recherche est de proposer de nouvelles méthodes d’estimation d’erreurs hydrographiques et d’identification de leurs sources. Il se déclinera selon les sous-objectifs suivants :

  • Mise au point d'algorithmes de détection d'erreurs systématiques: Construire des estimateurs permettant de détecter et diagnostiquer des erreurs systématiques dans des jeux de données issues de sonars multifaisceau;
  • Mise au point d'algorithmes de détection d'erreurs environnementales: Construire des estimateurs permettant de détecter et diagnostiquer des erreurs de positionnement, de célérité du son dans l’eau dans des jeux de données issues de sonars multifaisceau.

Méthodologie :

  • Le travail consistera entre autres à étudier l’effet de profils de célérité sur les sondes retournées par un système multifaisceaux, et à définir des critères d’observabilité de l’erreur de célérité indépendants des erreurs systématiques pouvant affecter le système multifaisceaux.
  • Il consistera également à analyser l’effet des différentes erreurs systématiques affectant les données issues d’un levé hydrographique par sondeur multifaisceaux, et à définir des patrons de ligne d’assurance qualité permettant d’observer chaque type d’erreur de manière indépendante. La définition de ces lignes sera basée sur l’analyse de l’observabilité des erreurs systématiques en fonction de la géométrie du recouvrement, et de la morphologie du fond (zone plate, pente, irrégularités).
  • L’étudiant(e) aura la chance de participer à des activités de collecte et de prétraitement des données bathymétriques acquises à bord d’une vedette hydrographique ou avec un véhicule autonome de surface.

Compétences recherchées :

  • Des bases mathématiques solides
  • Des connaissances et compétences dans la manipulation de données géospatiales
  • Des connaissances et compétences en programmation (ex. C++, Python, Matlab, Scilab)
  • Des antécédents dans l'acquisition et/ou traitement de données bathymétriques seraient un atout
  • Une motivation pour les projets de métrologie ou de calibration de capteurs
  • Créativité, motivation et capacité à régler des problèmes d’ordre technique
  • Capacité d’adaptation et très bonne gestion des priorités
  • Excellentes compétences en communication, aussi bien orale qu’écrite, de sujets techniques ou non
  • Capacité à travailler de manière autonome et en équipe

Pour plus d’information ou pour postuler :

  1. Vérifiez votre admissibilité et apprenez-en plus sur les projets ouverts.
  2. ​Les étudiants intéressés doivent obtenir l’accord de leur superviseur et soumettre leur CV ainsi que le lien menant à la page web universitaire de leur superviseur via le formulaire web ou directement à Benoit Roberge-Vallières.

English version here

Programme: