Étude sur la rétention des étudiants et le profil des finissants dans les programmes aéro (ÉMAM et ÉNA) - QC-209

Discipline(s) et niveau : Ressources humaines ou Éducation (Niveau Maitrise)
Nom de la compagnie : Comité sectoriel de main d’œuvre en aérospatial au Québec (CAMAQ)
# Stagiaires / # blocs : 1 stagiaires / 1-2 blocs (à discuter)
Langue : Bilingue (Français et Anglais)
Lieu : Montréal, QC et St-Hubert, QC
Début du projet : Selon la disponibilité du ou de la stagiaire
Préférences : Aucune

À propos de la compagnie :

Le CAMAQ est un comité sectoriel de main-d’œuvre (CSMO) qui sont des organismes autonomes formellement reconnus par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), sous la gouverne du Ministère du Travail du Québec, en vertu de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre. Le rôle des CSMO est de définir les besoins en développement de la main-d’œuvre de leur secteur d’activité économique et de soutenir le développement des compétences de celle-ci.

Les CSMO posent un diagnostic sur les principaux problèmes de main-d’œuvre dans leur secteur d’activité, puis élaborent et mettent en œuvre les actions nécessaires pour y remédier. En outre, ils ont des responsabilités importantes dans le développement et la mise en œuvre des normes professionnelles et les principaux mandats qui leur sont assignés découlent de la Politique d’intervention sectorielle et peuvent évoluer en fonction des orientations stratégiques de la Commission. Afin de les réaliser, les CSMO collaborent étroitement avec plusieurs partenaires : grappes industrielles, Emploi-Québec, établissements d’enseignements, centres de recherches ainsi qu’avec divers ministères comme celui de l’Éducation, de l’Économie et de l’Innovation, etc.

Plus spécifiquement, le CAMAQ regroupe des représentants des employeurs et des travailleuses et travailleurs du secteur aérospatial du Québec comprenant les industries de la fabrication aéronautique, du transport aérien et aéroportuaire. Le CAMAQ s'est donné comme mission de promouvoir les perspectives de développement professionnel et l'excellence de la main-d’œuvre des entreprises du secteur québécois de l'aérospatiale et contribuer à en soutenir la croissance afin de répondre proactivement à leurs besoins et à ceux de la main-d’œuvre du secteur.

Description du ou des projet(s) : 

Il a été observé depuis les 10 dernières années, que plusieurs étudiants inscrits dans les programmes initiaux en aérospatiale (niveaux professionnel et technique) abandonnent leurs études  en cours de route ou encore poursuivent leurs études à un niveau supérieur, créant ainsi une pénurie de finissants prêts à travailler et à occuper les emplois en lien avec ces dits programmes.

D’importantes répercussions en termes de renouvellement de la main d’œuvre et même de pénurie dans certains métiers se font sentir sur le marché de l’emploi en aéro, l’un des plus important moteur économique au Québec, représentant près d’un emploi sur 70.

Les deux écoles nationales, soit l’École des Métiers de l’Aérospatiale de Montréal (ÉMAM, niveau professionnel) et l’École Nationale d’Aérotechnique (ÉNA, niveau technique) ainsi que le CAMAQ (porteur de ce projet) s’allient en se donnant les moyens pour connaître les raisons et trouver des solutions afin d’attirer et retenir aux études et en emploi cette relève via cette étude.

Objectifs/sous-objectifs de recherche :

Objectif:

Analyser les raisons d’abandon et de poursuite des étudiants-tes inscrits aux programmes de formation initiale en aérospatiale et proposer des solutions afin de contribuer à favoriser leur rétention tant durant leurs études que dans l’occupation d’un emploi en lien avec leurs études lors de l’obtention de leurs diplômes.

Tâches: 

  • Consulter l’historique et les références documentaires existantes
  • Faire l’inventaire des outils, informations et ressources disponibles chez les partenaires
  • Analyser les populations cibles des programmes initiaux (étudiants, décrocheurs, finissants, en emploi), échantillonnage (ÉMAM, ÉNA).
  • Créer les schémas d’entrevues et les réaliser
  • Concevoir et tester les questionnaires
  • Diffuser les questionnaires et effectuer les relances nécessaires
  • Collecter et analyser les données
  • Produire un rapport d'analyse incluant minimalement :
    • des raisons d’abandon en cours d’études
    • des raisons pour lesquelles des finissants poursuivent leurs études à un niveau supérieur
    • des raisons pour lesquelles des finissants abandonnent le métier peu après leurs études
    • des propositions de solutions afin d’attirer et retenir la relève dans leurs études ainsi que dans leur premier emploi.
  • Présenter les résultats au conseil d'administration du CAMAQ ainsi qu'à divers représentants de l'ÉMAM, de l'ÉNA, de la Commission des Partenaires du Marché du Travail du Québec (CPMT) ainsi que du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur (MEES)

Sous-objectif :

Dresser un portrait type des étudiants/finissants si des points communs par programme initiaux sont identifiés (sans se limiter à, d’autres portait-types pourraient ressortir comme francophones, anglophones, etc) et les comparer si des différences apparaissent :

Programmes initiaux ÉMAM

  • DEP Montage de câbles et de circuits (Anglais et Français)
  • DEP Montage de structures (Anglais et Français)
  • DEP Montage mécanique
  • DEP Tôlerie de précision
  • DEP Techniques d’usinage (Anglais et Français)
  • ASP Usinage sur machines-outils à commande numérique
  • ASP Outillage

Programmes initiaux ÉNA

  • DEC Techniques de maintenance d’aéronefs (Anglais et Français)
  • DEC Techniques d’avionique
  • DEC-BAC en avionique
  • DEC Techniques de génie aérospatial
  • DEC-BAC en génie aérospatial
  • AEC Éléments d’avionique
  • AEC Maintenance d’aéronefs

Méthodologie :

Respecter les normes de méthodologies de recherche qualitative et quantitative.

Compétences recherchées :

  • Capacité d’analyse et de synthèse des données quantitatives et qualitatives dans le domaine marché du travail et/ou social et/ou de l’éducation
  • Capacité à formuler des propositions de solutions réalistes en lien avec ses analyses
  • Connaissance démontrée des méthodes d’analyse statistique et d’analyse quantitative/qualitative
  • Excellente maîtrise du français oral et écrit
  • Maîtrise de l’anglais oral et écrit (niveau intermédiaire minimum)
  • Excellente capacité de rédaction et de vulgarisation
  • Capacité à gérer et à travailler avec des bases de données
  • Capacité à travailler de manière autonome
  • Sens de l’organisation et de la rigueur
  • Sens de la communication et professionnalisme
  • Collaboration interne et externe
  • Respect de la confidentialité

Pour plus d’information ou pour postuler :

  1. Vérifiez votre admissibilité et apprenez-en plus sur les projets ouverts.
  2. ​Les étudiants intéressés doivent obtenir l’accord de leur superviseur et soumettre leur CV ainsi que le lien menant à la page web universitaire de leur superviseur via le formulaire web ou directement à Marianne Groleau
Programme: