Phytoremédiation de sites miniers générateurs d’acide préalablement restaurés avec des recouvrements

La colonisation de sites restaurés avec de recouvrements (Couvertures à l’effet de barriere capillaire (CEBC), monocouches) par des espèces arborescentes représente le risque pour la performance de long durée de ces recouvrements.

Revégétalisation des résidus miniers à l’aide de Biochar

Les sites miniers Doyon et Bouchard-Hébert possèdent des milliers d’hectares couverts par des tonnes de résidus miniers. Vu l’impact majeur des déchets miniers sur l’environnement. Depuis 1995, les lois sur l’obligation de la restauration de tout site minier en activité ont été imposées par le ministère, en collaboration avec Ministère de l’Environnement, Développement durable et des Parcs (MDDEP,1997). Parmi les experts les plus connus au nord de Québec dans la restauration des sites miniers, il y a la Centre Jardin lac Pelletier (CJLP).