Développement d’une technologie de réfrigération par réaction chimique endothermique pour le transport de vaccins

Dans le monde, il existe un enjeu majeur qui est de conserver les vaccins pendant le transport dû aux conditions de températures très strictes à respecter. En effet, la majorité des vaccins transportés sont sensibles à la chaleur ainsi qu’au gel et doivent être conservés entre 2 et 8 °C. Le principal moyen de préserver la qualité de ces produits lors du transport reste aujourd’hui les glacières munies de blocs de glace qui gèlent fréquemment les vaccins.