Influence du contexte biophysique sur l’intensité d’aménagement des forêts privées

Bien qu’elle soit la source d’une part importante des approvisionnements aux usines de transformation, la production de bois en provenance des forêts privées du Québec demeure nettement inférieure à la possibilité forestière. Des enquêtes menées auprès des propriétaires nous ont permis de documenter certains facteurs socio-démographiques reliés à l’engagement des propriétaires envers l’aménagement forestier.

À la croisée de la recherche et de l’intervention : une synthèse des connaissances théoriques, empiriques et pratiques sur les options d’apprentissage soutenant la capacité à travailler ensemble à l'ère de l'industrie 4.0

L’avènement de la quatrième révolution industrielle incite les organisations à revoir leurs pratiques afin d’outiller leurs membres quant à leur façon de travailler ensemble (McKinsey Global Institute, 2018). Cette nouvelle réalité fait ressortir le besoin de disposer de moyens de développement adaptés à la complexité et à la diversité des contextes des travailleurs.

Techno economic assessment of state-of-art innovative fast pyrolysis solutions in bio-economy processes - Year two

The present project will evaluate the techno-economic and environmental performance of an Integrated Biorefinery System that employs an innovative state-of-art fast pyrolysis processes for the production of bio renewable fuels in the bio-economy.

Étude de l’efficacité de deux modalités de coaching exécutif et examen de certains de ses déterminants

Les entreprises investissent d’importantes sommes annuellement pour développer les compétences de leurs leaders au moyen d’activités comme le coaching exécutif. Si le coaching réalisé en face en face et le e-coaching (p. ex., utilisation de Skype) sont des pratiques très populaires, peu d’appuis scientifiques nous renseignent sur leur efficacité. La présente recherche vise d’abord à développer et à tester un outil 360°, qui consiste à sonder plusieurs évaluateurs par personne évaluée, pour mettre à l’épreuve l’efficacité de ces deux modalités d’intervention.

Dynamique de l’accroissement d’érablière à la suite de coupes de jardinage

Ce projet de recherche porte sur la productivité des érablières à la suite d’une coupe partielle. Une analyse approfondie des caractéristiques des arbres et des peuplements avant la coupe sera faite afin de déterminer celles qui sont associées à une réaction de croissance positive après la récolte. Le même exercice sera répété afin de déterminer les liens qui existent entre les caractéristiques des arbres avant la coupe et la mortalité précoce de certains arbres.

Effet d’une deuxième fertilisation avec boues de chaux et biosolides papetiers sur la croissance du peuplier hybride dans le Sud du Québec, et interaction avec la végétation compétitrice.

Ce projet de recherche sera mené en Estrie sur des plantations de peupliers hybrides, une espèce d’arbre à croissance très rapide qui s’avère fort intéressante pour l’industrie forestière, particulièrement depuis que le gouvernement du Québec s’oriente vers une intensification de la sylviculture, notamment via l’utilisation de la fertilisation pour optimiser la productivité et la rentabilité des plantations.

Émission de gaz à effet de serre par les sols suite à l’application de cendres de bois dans les érablières estriennes

L’application de composés alcalinisants tels que la chaux ou la cendre est de plus en plus envisagée dans les érablières du Québec afin d’améliorer le statut acide-base du sol et la nutrition des forêts. Il est possible, cependant, que ces composés provoquent un accroissement de l’activité microbienne du sol, ce qui pourrait augmenter la production de gaz à effet de serre par les sols forestiers.

Fonctionnement de l'érablière à la limite de son aire de distribution

 

Le stage proposé dans le cadre de cette demande s’inscrit dans un projet plus vaste mené par Dominique Gravel, Christian Messier, Yves Bergeron et moi-même, subventionné par le FQRNT pour la période allant de Janvier 2011 à Janvier 2015. L’objectif principal de ce projet est d’avoir une meilleure compréhension des phénomènes sous-jacents à la migration des espèces végétales à travers des zones déjà occupées, de caractériser les paramètres essentiels de cette dynamique et d’identifier de quelle façon les changements de conditions climatiques peuvent influencer ces migrations.