Évaluation du boisement de friches agricoles comme pratique de lutte contre les changements climatiques

Boiser les terres agricoles abandonnées (friches) est une méthode reconnue pour créer des puits de CO2 pour la lutte contre les changements climatiques. Or, avant d’enclencher tout projet de boisement, il est essentiel d’évaluer si les plantations ainsi créées procurent de réels bénéfices par rapport aux écosystèmes qu’elles remplacent ; cela inclut les effets en termes de séquestration et de stockage du carbone atmosphérique et aussi de changement d’albédo de surface.