Optimisation du remblai en pâte cimenté selon la zone minéralisée de la mine Westwood

L’exploitation souterraine par la méthode de la charge concentrée ou VCR (vertical crater retreat) consiste en la création d’un vide qu’on vient par la suite remplir par un matériau constitué d’un mélange de résidus miniers, d’un agent liant (ciment) et de l’eau. Ce matériau est appelé remblai en pâte cimenté. Ce dernier doit développer une résistance mécanique suffisante à partir d’un certain temps de cure qui correspond au temps du cycle de minage.

Instrumentation de deux chantiers à remblayer à la mine Westwood et suivi des mesures

Les gisements profonds sont exploités selon différentes méthodes de minage dépendamment de la qualité de la roche encaissante. Une des méthodes d’exploitation en souterrain la plus sécuritaire et la plus fiable est la méthode par chambre remblayée. Elle consiste à remblayer la chambre (chantier ouvert) qui contenait le minerai. Le remblai minier le plus efficace est le remblai en pâte cimenté constitué d’un mélange des résidus fins, d’un agent liant et d’eau. Ces ingrédients sont utilisés à des proportions prescrites afin d’obtenir une résistance visée.

Développement d’un analyseur portatif pour l’or : caractérisation de minerais d’or

Le Québec compte 18 mines produisant pour environ 1,8 milliard de dollars d’or annuellement, en plus de contribuer à la création de plus de 4 000 emplois directs. D’autre part, l'industrie minière québécoise est confrontée à des défis importants qui menacent sa compétitivité et son développement durable : baisse des teneurs des gisements exploités et de ceux nouvellement découverts, minéralisations plus complexes avec des niveaux plus élevés d'impuretés, en plus des pressions justifiées pour continuer d’améliorer ses performances environnementales.

Approche empirique à la calibration d’un modèle d’élément finis d’une mine en roche dure sous l’effet d’un comportement viscoplastique

L’exploitation d’une mine souterraine est sujette à d’importantes contraintes: l’espace de travail réduit, la distance parfois très élevé au minerai et le besoin de renforcer ou de supporter le massif rocheux. C’est sur ce dernier point que porte la présente recherche. Le choix d’un support de terrain approprié repose avant tout sur la bonne compréhension des contraintes (forces) naturel agissant sur notre excavation et les propriétés de résistance de la roche.

Caractérisation géochimique de la halde à stérile de la mine Essakane-IAMGOLD et support au coordonateur environnement de la mine Westwood

La mine Essakane de IAMGOLD Corporation est une mine d’or à ciel ouvert dont l’exploitation devrait produire 32 millions de tonnes de stériles par an pendant quatre ans, puis 25 millions de tonnes l’année suivante, pour se stabiliser à 15 millions de tonnes par an par la suite, et ce, pendant toute la durée de vie de la mine qui est de 2012 à 2025. La mine a prévu que pour la construction de la halde, les stériles lixiviables seront encapsulés par des stériles non lixiviables. Cependant, ces stériles contiennent de l’arsenic susceptible d’être lixivié dans les eaux de drainage.