Développement par la Nation huronne-wendat des assises de l‘aire protégée d’utilisation durable Ekiontarowanha

La participation des peuples autochtones à la création d’aires protégées (AP) a connu un tournant majeur avec l’engagement du gouvernement du Canada à l’égard de relations renouvelées dans un contexte de réconciliation. Les aires protégées et de conservation autochtones sont des lieux où les gouvernements autochtones jouent un rôle primordial dans la protection et la conservation des écosystèmes grâce aux droits, à la gouvernance et aux systèmes de savoirs autochtones (CAE, 2018).

Pertinence et perception sociale du nouveau concept d’aire protégée polyvalente dans le cadre de l’inscription de l’île d’Anticosti comme site du patrimoine mondial

En 2017, l’île d’Anticosti a été retenue sur la Liste indicative des sites du patrimoine mondial du Canada, première étape d’une reconnaissance par l'UNESCO. La Municipalité de l’île d’Anticosti et son partenaire Nature Québec ont interpellé l’Université Laval pour les appuyer dans l’élaboration du futur système de protection de l’île. L’objectif du projet sera d’évaluer la pertinence et la perception qu’auraient les groupes impliqués à l’idée d’octroyer un statut d’aire protégée polyvalente (APP) pour répondre aux exigences de l’UNESCO.

Milieux de vie en santé - À vos ruelles vertes

L’objectif général du projet est d’analyser la contribution des citoyens dans l’adaptation des milieux de vie en contexte de transformation de l’action publique et de l’action collective. Le projet s’intéresse particulièrement au contexte des ruelles privées de Québec et aux communautés de citoyens qui travaillent ensemble pour verdir et aménager leur milieu. Dans le cadre du projet À vos ruelles vertes de Nature Québec, le stage permettra à l’organisme de consolider les leviers d’une bonne mobilisation citoyenne.