Étude du développement d’une plateforme de test et de validation des infrastructures routières intelligentes et communicantes

Le véhicule à conduite automatisée est l’un des systèmes les plus complexes existants à ce jour. Son développement entraîne la considération de nombreux paramètres touchant à bon nombre de secteurs et nécessite ainsi le développement et le renouvellement de différentes technologies du réseau routier telles que les infrastructures routières. L’impact de l’intégration de ces systèmes possède une telle ampleur que les organismes concernés songent de plus en plus à ajouter la simulation numérique dans leurs étapes de validation des systèmes.

Approches d'identification des systèmes et estimation des paramètres

Afin d’étudier le réseau électrique, il est essentiel de modéliser des composants du réseau tel que les turbines et les alternateurs avec précision. Parce que les données dynamiques des composants du réseau sont souvent inexactes, incomplètes ou même indisponibles. Il est avantageux que le processus d'identification des paramètres puisse être indépendant du modèle et applicable à divers types de modèles. Le processus d'identification des paramètres est considéré comme un problème d'optimisation complexe et non convexe.

Identification et validation automatiques des modèles de simulation d’un système de régulation de vitesse-puissance, incluant la turbine

Le groupe turbine-alternateur est l'une des parties les plus importantes d'un réseau électrique. Afin de faire fonctionner un réseau électrique en toute sécurité, il est essentiel de modéliser les groupes turbine-alternateur avec précision. Parce que les données dynamiques des groupes turbine-alternateur sont souvent inexactes, incomplètes ou même indisponibles. Il est avantageux que le processus d'identification des paramètres puisse être indépendant du modèle et applicable à divers types de modèles.

Implémentation et réalisation d’un amplificateur de puissance quatre quadrants

Le domaine de la simulation temps-réel doit constamment innover, non seulement au niveau de la précision et des délais de la simulation, mais aussi au niveau des interfaces des simulateurs. La popularité grandissante des simulations dites de type Power Hardware In the Loop (PHIL) exige d’interfacer de plus en plus de simulateurs temps réel avec des amplificateurs qui, à faible puissance, s’avère très couteux sur le marché. Ce projet, en partenariat avec Opal-RT Technologies, consiste en le développement d’amplificateur linéaire quatre-quadrant de faible puissance.

Communication multi-FPGA émetteur-récepteur incluant les modèles des composantes de puissances

La simulation en temps réel de système d’électronique de puissance et de réseau électrique exige de faibles pas de calcul afin d’obtenir une précision sur les phénomènes transitoires. Pour répondre au besoin de sa clientèle, OPAL-RT technologies offre des produits de pointe qui sont contraints par un problème non trivial, les délais de communication. La problématique porte sur les communications entre plateformes Field Programmable Gate Array (FPGA) dédié à la simulation temps-réel.

Synthèse et implémentation de correcteurs robustes d’un microréseau électrique sur simulateur temps-réel

Les réseaux et les microréseaux électriques sont rarement accessibles pour effectuer des tests. Le recours à des simulateurs à temps réel est une solution efficace pour permettre l’étude de ces réseaux électriques. Le réalisme de ces simulateurs à temps réel est étroitement lié à la précision des modèles utilisés ainsi que leurs lois de commande. Le projet vise à développer et mettre en oeuvre des correcteurs robustes sur un système de simulation temps-réel, afin d’inclure un nouveau volet dans les simulateurs temps-réel développés par OPAL-RT Technologie.

Amélioration des protocoles et des architectures de communications inter-FPGA

La simulation en temps réel de système d’électronique de puissance et de réseau électrique exige de faibles pas de calcul afin d’obtenir une précision sur les phénomènes transitoires. Pour répondre au besoin de sa clientèle, OPAL-RT technologies offre des produits de pointe qui sont contraints par un problème non trivial, les délais de communication. Plus spécifiquement, la problématique porte sur les délais de communication entre les plateformes Field Programmable Gate Array (FPGA) qui limite la complexité et la dimension que pourraient atteindre les modèles de simulation.

Études du développement d’une plateforme informatique de test et de validation pour les moyens de communication embarqués dans les véhicules autonomes

De nos jours, les véhicules deviennent de plus en plus intelligents et embarquent des technologies et techniques de plus en plus complexes afin d’assister les utilisateurs que ce soit dans la prise de décision ou pour améliorer l’expérience de conduite (confort, sécurité, etc.). Les véhicules ont de plus en plus besoin de communiquer afin de fournir des services divers et variés à leurs utilisateurs.

Synthèse et implémentation de correcteurs robustes d’un microréseau électrique

Les réseaux et les microréseaux électriques sont rarement accessibles pour effectuer des tests. Le recours à des simulateurs à temps réel est une solution efficace pour permettre l’étude de ces réseaux électriques. Le réalisme de ces simulateurs à temps réel est étroitement lié à la précision des modèles utilisés ainsi que leurs lois de commande. Le projet vise à développer et mettre en oeuvre des correcteurs robustes sur un système de simulation temps-réel, afin d’inclure un nouveau volet dans les simulateurs temps-réel développés par OPAL-RT Technologie.

Méthodologie et outils de conception de simulateur temps réel avec matériel dans la boucle sur FPGA

Pour tester les contrôleurs électriques dans les domaines tels que les systèmes de puissance, l’aéronautique et l’automobile, on doit réaliser des simulateurs temps réel des moteurs et d’autres dispositifs électriques afin de s’assurer de leur bon fonctionnement et de leur sécurité dans diverses circonstances (ex. la foudre qui frappe une ligne de transmission ou un avion). Par ailleurs, ces simulateurs doivent réagir très rapidement aux commandes (de l’ordre du millionième de seconde).

Pages