(Co-)Habiter dans les quartiers historiques : dynamiques de cohabitations des usagers et processus de négociation des usages dans le Vieux-Montréal et ses anciens faubourgs

Depuis la désignation patrimoniale du Vieux-Montréal en 1964, les stratégies de revitalisation et de relance du quartier ont stimulé le développement d’un quartier mixte, animé et habité. Divers usagers et diverses activités doivent ainsi cohabiter sur un territoire relativement restreint, ce qui n’est pas sans générer des nuisances, des tensions, voire des conflits d’usage.