Méthode de qualification optique des parebrises pour les applications devéhicules autonomes

Bien qu’imperceptible à l’oeil nu, la surface d’un parebrise automobile n’est pas parfaitement lisse. On y retrouve de minimes fluctuations, qui dévient légèrement la lumière passant à travers la surface de verre. Ces déviations diminuent la précision des applications de conduite assistée (par exemple, l’assistance au freinage), qui dépendent d’une caméra positionnée derrière le parebrise.

Construction de champs de droites normales aux objets transparents minces par transmission

La refraction de la lumiere fait en sorte que les images vues au travers d'un parebrise sont deformees. Si la forme du verre est connue, cette deformation peut etre modelisee. Puisque !es parebrises sont generalement piut6t plats, les effets de la refraction sont peu visibles a l'reil nu. Cependant, la presence de plus en plus frequente de l'affichage tete haute (Head-Up Display) et de cameras derriere les parebrises accroit !'importance d'une comprehension approfondie de ce phenomene.