Améliorer la sécurité des patients en développant un algorithme permettant de surveiller la fonction respiratoire des patients lors de l’administration de Remifentanil lors d’une lithotripsie

Le Remifentanil, un anesthésique qui est administré par voie intraveineuse au cours du traitement des calculs rénaux par ondes de choc acoustiques, ralentit la capacité des patients à respirer et peut mener à l’apnée. Habituellement, la respiration est détectée au moyen de moniteurs standard qui déclenchent une alarme lorsque le patient cesse de respirer pendant un certain temps. Toutefois, un médecin ou une infirmière intervient souvent avant que l’alarme ne se mette en marche et rappelle au patient de respirer comme il se doit.

Mise en correspondance d’images de médicine nucléaire et d’images anatomiques pour la correction des atténuations et la localisation de l’activité

La superposition d’images médicales consiste à réaliser l’alignement spatial de deux images à chaque fois. Une mise en correspondance en 3D automatique et précise des données d’images en 3D de médicine nucléaire et de données anatomiques en 3D est essentielle à l’amélioration de la reconstruction de l’image fonctionnelle grâce à la correction des atténuations liée à l’anatomie. La mise en correspondance joue également un rôle important dans le fusionnement des données anatomiques et de l’information fonctionnelle.