Contrôle du mûrissement des fruits à noyau – une perspective moléculaire

Les fruits comme les pêches et les prunes sont très périssables et ont une durée de conservation très courte ; on les appelle pour cette raison « fruits tendres ». Les producteurs doivent ainsi cultiver plusieurs variétés mûrissant à des moments différents pour assurer un approvisionnement continu sur le marché pendant la brève saison de disponibilité. Il est intéressant de noter que, même si toutes les variétés fleurissent à peu près en même temps au printemps, certaines variétés mettent quelques semaines de plus que d’autres à mûrir.