Les jeunes Canadiens bénéficient de soutien en santé mentale grâce à des politiques qui s’appuient sur des données probantes

La santé mentale évolue au fil du temps, encore plus que la santé physique. Elle est profondément influencée par nos relations avec nos amis, notre famille, nos collègues et notre environnement général, ce qui rend la situation de chaque personne unique. Selon le ministère de la Santé mentale et des Dépendances de la Colombie-Britannique, le suicide est devenu la neuvième cause de décès au Canada. La province enregistre le taux le plus élevé d’hospitalisations liées à des maladies mentales et à la toxicomanie.

Dois-je avoir un poste de chercheur postdoctoral pour présenter ma candidature?

Non, le programme est ouvert à tous les titulaires de doctorat, quelle que soit la discipline, y compris aux membres du corps professoral affiliés à une université canadienne.

Puis-je déposer une candidature si j’obtiens mon diplôme après la date limite, mais avant le début du programme?

Oui, vous êtes admissible à déposer votre candidature si toutes les exigences de votre doctorat sont satisfaites avant septembre de l’année du programme. Dans certains cas, un chercheur retenu peut négocier une date de commencement plus tardive avec le bureau d’accueil si la soutenance d’une thèse est prévue pour le début septembre.

Comment dois-je me préparer pour un concours?

Mitacs encourage les candidats à lire toutes les sections de la page du site Web de BEPSC et du formulaire Web de demande pour s’assurer de bien comprendre le programme, les critères d’admissibilité et le processus de mise en candidature. Les candidats doivent prévoir assez de temps pour produire des déclarations d’intérêt complètes et claires, ainsi que des documents ne contenant aucune faute ou coquille. Nous vous suggérons de communiquer avec vos références le plus tôt possible pour qu’elles aient amplement le temps de rédiger les lettres de recommandation. Tous les documents présentés ou champs remplis ne doivent pas excéder la limite du nombre de pages ou de mots prescrit. Les chercheurs peuvent consulter les Lignes directrices à l’intention des chercheurs pour une candidature retenue afin d’obtenir des renseignements plus détaillés.

Quand vais-je pouvoir consulter les descriptions de postes de bureaux d’accueil disponibles?

En raison du processus du cycle d’appel de candidatures à double insu mené en parallèle, les bureaux d’accueil présentent leur demande en même temps que les chercheurs et, par conséquent, Mitacs n’est pas en mesure de fournir des renseignements sur les postes BEPSC ouverts. Les chercheurs recevront une copie des descriptions de postes avant les entrevues auxquelles ils ont été convoqués par le bureau d’accueil.

Les chercheurs et les bureaux d’accueil peuvent également consulter le Guide de référence pour des exemples du genre de travail que les chercheurs pourraient accomplir. Les chercheurs sont aussi encouragés à lire nos communiqués de presse des années antérieures pour connaître les bureaux d’accueil qui ont participé au programme, car nous avons souvent des bureaux d’accueil qui participent au programme à plusieurs reprises.

2019-2020
2018-2019
2017-2018
2016-2017

Combien de placements de recherche seront octroyés?

Le nombre de placements accordés varie en fonction du nombre de demandes reçues de la part des bureaux d’accueil. Mitacs offre en moyenne de 20 à 25 placements par année depuis le lancement du programme, tant au gouvernement fédéral que dans les gouvernements provinciaux. Veuillez cliquer sur l’onglet Jumelage sous Administration du programme pour une répartition détaillée du nombre de placements offerts chaque année.

Pourquoi le nombre de placements était-il moins élevé que le nombre de demandes de bureaux d’accueil au cours des années précédentes du programme?

Les bureaux d’accueil peuvent présenter leur candidature au programme et subir plus tard dans le processus des modifications des priorités ou des budgets, ce qui affecte leur capacité de poursuivre le placement. De plus, il arrive parfois que des bureaux d’accueil ne trouvent pas de candidat qui réponde à leurs besoins et ne poursuivent pas le placement, ou le candidat qu’ils avaient choisi refuse l’offre de placement pour différentes raisons.

Pourquoi aucune bourse n’est-elle offerte en Colombie-Britannique cette année?

Nous travaillons de concert avec nos partenaires gouvernementaux sur une base annuelle afin d’offrir notre programmation. Tandis que les priorités changent, il pourrait y avoir des partenaires gouvernementaux ou des bureaux particuliers d’accueil qui participent de façon intermittente (c. à d. peuvent participer un an, mais peuvent ne pas participer l’an suivant). Pour l’année 2020-2021, le gouvernement de la C.-B. ne participera pas.

Y aura-t-il des bourses offertes dans des villes autres qu’Ottawa, Québec, Montréal ou Winnipeg cette année?

L’un des aspects essentiels du programme est le modèle de cohorte, dans le cadre duquel les chercheurs progressent ensemble à travers l’expérience de bourse. Nous travaillons avec nos partenaires fédéraux et provinciaux sur une base annuelle afin d’offrir des bourses sous forme de cohorte qui permet aux chercheurs de construire un réseau de pairs. De temps en temps, nous avons également des bureaux d’accueil qui pilotent le programme dans des villes autres qu’Ottawa (comme dans le cas de Winnipeg cette année). Bien que certains emplacements puissent changer d’une année à l’autre, en général les villes d’accueil sont déterminées en fonction des partenaires participants actuels afin de faciliter le modèle de cohorte.

Pourquoi Mitacs recueille-t-il des renseignements sur mon genre ou d’autres catégories liées à la diversité?

Mitacs recueille des renseignements d’identification pour ses rapports aux bailleurs de fonds, pour la planification et l’élaboration des programmes et pour avoir une compréhension précise de la représentation équitable des groupes sous représentés. La réponse à ces questions est facultative et les candidats peuvent choisir tous les énoncés qui s’appliquent à eux. Les renseignements recueillis sont présentés de manière globale et ne sont pas liés aux personnes. Ils ne seront pas utilisés dans le cadre du processus de sélection.

Nos définitions proviennent de bureaux du gouvernement fédéral et de gouvernements provinciaux, notamment Statistique Canada, de lois du gouvernement, comme la Loi sur l’équité en matière d’emploi, ainsi que d’associations représentant les groupes sous représentés, p. ex. l’Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire (NEADS). Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez envoyer un courriel à policyfellowship@mitacs.ca.

  • Le genre fait référence au genre que ressent intimement une personne (selon où elle se positionne sur le continuum de l’identité de genre) ou le genre qu’elle exprime publiquement (expression de genre) dans sa vie quotidienne, y compris au travail, lorsqu’elle magasine ou accède à d’autres services, dans son milieu de vie ou dans la communauté plus vaste. Le genre actuel d’une personne peut différer du sexe assigné à cette personne à sa naissance (sexe masculin ou sexe féminin) et peut différer de ce qui figure sur ses documents juridiques actuels. Le genre d’une personne peut changer avec le temps.
  • Une personne autochtone au Canada est une personne qui s’identifie avec les origines culturelles ou ancestrales des Premières Nations (inscrit/non inscrit), des Métis ou des Inuits.
  • Une personne d’un groupe de minorité visible est une personne (autre qu’une personne autochtone) qui est de race ou de couleur autres que blanches.
  • Une personne handicapée fait référence à une déficience, une limitation d’activité ou à une restriction de participation. Un handicap est un phénomène complexe qui reflète l’interaction entre les caractéristiques du corps d’une personne et les caractéristiques de la société dans laquelle elle vit. Surmonter les difficultés auxquelles font face les personnes handicapées peut exiger des interventions afin de retirer des barrières environnementales et sociales.

Comment savoir si Mitacs a bien reçu ma candidature?

Les candidats recevront un message automatisé confirmant que leur candidature a été reçue; ils n’auront donc pas à effectuer de suivi auprès de l’équipe du programme. Les candidatures feront l’objet d’un processus de sélection exhaustif et les candidats qui auront présenté une candidature incomplète en seront avisés.

Qu’arrive-t-il si l’une de mes lettres de recommandation ou les deux sont acheminées en retard ou ne sont pas acheminées du tout?

Tous les documents requis doivent être présentés avant la date de clôture du concours. Les candidatures avec seulement une ou aucune lettre de recommandation sont incomplètes et ne seront pas prises en compte pour cette série de placements. Un représentant de Mitacs communiquera avec vous si vos lettres de recommandation n’ont pas été reçues avant la date de clôture du concours.

Quand vais-je recevoir une notification concernant l’état de ma candidature? Quand vais-je savoir si je fais partie de la liste des candidats présélectionnés?

Le processus de sélection des chercheurs prendra fin en avril 2020. Les chercheurs seront informés de l’état de leur candidature au cours de ce mois. Veuillez prendre note que ce ne sont pas tous les candidats faisant partie de la liste des candidats présélectionnés qui seront convoqués à une entrevue.

Comment Mitacs procède-t-il pour évaluer ma candidature?

Les candidatures des chercheurs sont sélectionnées dans le cadre d’un cycle concurrentiel d’appel de candidatures qui se déroule pendant l'hiver et au printemps, avant la date de début de la cohorte de placements de septembre. Veuillez consulter notre onglet Sélection pour de plus amples renseignements sur la façon dont les candidatures des chercheurs sont sélectionnées.

Est-ce que j’obtiendrai de Mitacs des commentaires au sujet de ma candidature après que je l’aurai présentée?

Non. En raison de la nature individualisée du processus de sélection et de jumelage, Mitacs ne peut fournir d’échéanciers quant à l’état des candidatures ni formuler de commentaires au sujet des candidatures comme telles. Tous les candidats seront avisés le plus rapidement possible s’ils font partie des personnes présélectionnées pour le programme.

Puis-je poser à nouveau ma candidature pour un placement si je ne suis pas jumelé?

Oui. Mitacs n’impose aucune limite quant au nombre de fois qu’un candidat admissible peut déposer sa candidature pour le programme. Si vous n’avez pas été retenu comme chercheur, vous pouvez postuler à nouveau dans un prochain appel de candidatures.

Est-ce possible de débuter le placement au cours d’un autre mois que septembre?

Non. Mitacs exige que le cycle du placement s’effectue dans le cadre d’une seule cohorte par année.

Est-ce que Mitacs ou le bureau d’accueil gouvernemental assume les frais liés à ma réinstallation?

Non. Les chercheurs retenus doivent assumer les frais de leur réinstallation.

Est-ce que je peux travailler à distance? Dois-je déménager au lieu où se trouve mon bureau d’accueil?

Tous les chercheurs retenus doivent travailler dans les locaux de leur bureau d’accueil au cours de leur placement. Le modèle de cohorte du programme représente un élément clé du placement.

Est-ce que les activités de formation professionnelle et de réseautage sont obligatoires?

Oui. Ces occasions offertes par Mitacs font partie intégrante du programme et reposent sur l’apprentissage pratique des activités menées par le bureau d’accueil.

Sélection


Toutes les demandes déposées sont examinées pour s'assurer que les chercheurs éventuels et les postes des bureaux d'accueil satisfont aux critères d'admissibilité du programme.

Lorsque les chercheurs et les bureaux d'accueil ont été sélectionnés, une liste de tous les candidats présélectionnés sera présentée aux bureaux d'accueil admissibles afin qu'ils choisissent leurs candidats pour une entrevue. Après la période des entrevues, les chercheurs et les bureaux d'accueil classeront leurs choix pour que Mitacs facilite le jumelage des placements. Veuillez cliquer sur l'onglet Jumelage pour de plus amples renseignements sur le processus de jumelage.

Sélection des chercheurs


Les candidatures des chercheurs sont sélectionnées dans le cadre d'un cycle concurrentiel d'appel de candidatures qui se déroule l'hiver et le printemps avant la date de début de la cohorte des boursiers en septembre.

Toutes les candidatures des chercheurs sont évaluées au moyen d'un processus comportant deux étapes.

1. Les demandes sont examinées en fonction des exigences minimales d'admissibilité

  • Veuillez cliquer sur l'onglet Admissibilité pour de plus amples renseignements sur les exigences d'admissibilité des chercheurs

2. Si les critères minimums d'admissibilité ont été respectés, les candidatures des chercheurs sont transmises à un comité de sélection des chercheurs formé d'anciens chercheurs de Bourse pour l'élaboration de politiques scientifiques canadiennes afin de dresser une liste de candidats qualifiés présélectionnés

  • Tout conflit d'intérêts potentiel avec les membres du comité de sélection est vérifié
  • Chaque candidature est évaluée par au moins deux membres distincts du comité de sélection
  • Les membres du comité de sélection sont chargés d'évaluer les candidatures des chercheurs en fonction de leurs distinctions de recherche, de leurs compétences en leadership, de leurs habiletés en communications et de leur engagement à l'égard des objectifs et des possibilités de perfectionnement professionnel du programme
  • Les chercheurs éventuels sont évalués en fonction d'un système d'attribution de points par critère et les cotes d'évaluation sont normalisées pour s'assurer qu'une cote cohérente est accordée par tous les membres du comité de sélection
  • En fonction des cotes d'évaluation du comité de sélection, une liste des candidats présélectionnés est présentée aux bureaux d'accueil participants pour qu'ils choisissent des candidats pour une entrevue

Sélection des bureaux d'accueil


Toutes les demandes des bureaux d'accueil sont examinées par un comité d'examen interne de Mitacs pour s'assurer que les postes offerts aux chercheurs éventuels répondent aux exigences du programme. Les demandes des bureaux d'accueil sont examinées en fonction des critères de sélection qui suivent :

1. L'objectif en politiques du poste est-il clair?

  • Les questions, les enjeux ou les défis liés aux politiques sur lesquels le chercheur sera appelé à travailler ont-ils été clairement définis?
  • Le poste comporte-t-il des processus liés aux politiques? (p. ex. définition de problèmes, formulation de politiques, prise de décisions, mise en œuvre, surveillance et évaluation)
  • Le poste comporte-t-il des activités liées aux politiques? (p. ex. préparation de documents d'information et de notes d'allocution, séances d'information à l'intention des principaux décideurs, soutien aux travaux de comités, réunions avec des parties prenantes et/ou des consultations)

2. Le poste présente-t-il clairement une valeur ajoutée?

  • Les principales responsabilités du chercheur ont-elles été clairement définies?
  • Le travail est-il approprié pour une personne titulaire d'un doctorat?
  • Y-a-t-il une valeur ajoutée pour le chercheur en ce qui concerne le perfectionnement des compétences ou l'exposition au travail au sein d'un gouvernement?

3. Est-ce que le chercheur bénéficie d'un soutien adéquat pour connaître du succès dans son poste?

  • Est-ce que la demande fait mention d'un mentorat ou de conseils tout au long du placement offert par une personne en particulier?
  • La demande fait-elle mention d'une structure hiérarchique/d'imputabilité clairement définie pour le chercheur?
  • La demande fait-elle mention d'occasions de participer à un large éventail d'activités internes et externes, de séances de perfectionnement professionnel, de séances de formation du gouvernement, etc.?

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Jumelage


Le processus de jumelage commence lors des entrevues des bureaux d'accueil et des chercheurs. Après la sélection, une liste de tous les candidats présélectionnés sera présentée aux bureaux d'accueil admissibles pour qu'ils choisissent des candidats pour les entrevues.

1. Les bureaux d'accueil admissibles sélectionnent eux mêmes des chercheurs dans la liste de candidats présélectionnés

Les bureaux d'accueil admissibles choisiront eux mêmes les candidats qu'ils désirent interviewer en consultant une liste de candidats présélectionnés.

Les bureaux d'accueil peuvent choisir de restreindre le nombre de candidats appropriés qu'ils choisissent en fonction des critères suivants (par exemple) :

  • l'emplacement
  • la capacité d'utiliser la ou les langues de travail
  • la spécialisation universitaire
  • les compétences et aptitudes en matière de politiques

Les bureaux d'accueil auront accès aux formulaires de candidature des chercheurs remplis et peuvent vérifier les distinctions universitaires, l'expérience antérieure en recherche, l'expérience en leadership, les habiletés en communications et une déclaration d'intérêt, entre autres choses, pour choisir des candidats éventuels.

2. Période des entrevues

Les bureaux d'accueil sont invités à demander à Mitacs les coordonnées des chercheurs présélectionnés qu'ils désirent interviewer. Il n'y a aucune restriction quant au nombre de candidats qu'un bureau d'accueil peut interviewer; cependant, nous recommandons de choisir au moins trois (3) candidats, si possible, pour optimiser les jumelages éventuels/

Mitacs communiquera avec les chercheurs retenus et leur fera parvenir la description de poste du bureau d'accueil avant l'entrevue/

Les bureaux d'accueil et les chercheurs organiseront une entrevue selon leur disponibilité mutuelle. Les bureaux d'accueil doivent être prêts à tenir des entrevues virtuelles dans le cas des chercheurs qui peuvent se trouver à l'extérieur de la ville où est situé le bureau d'accueil.

3. Jumelage

Après la période des entrevues, les chercheurs sélectionnés et les bureaux d'accueil classeront de façon confidentielle leurs choix pour que Mitacs facilite les jumelages de placements. Nous encourageons tous les participants à fournir le plus grand nombre possible de classements afin d'optimiser les jumelages éventuels.

Lorsque tous les classements des chercheurs et des bureaux d'accueil ont été soumis, Mitacs effectuera les jumelages de manière à maximiser le nombre d'occasions de placements et à obtenir, si possible, des jumelages entre des bureaux d'accueil et des chercheurs qui sont en tête des classements. Veuillez prendre note que les chercheurs et les bureaux d'accueil ne seront peut être pas jumelés avec leur premier choix.

Afin d'assurer la confidentialité du processus de classement, les chercheurs et les bureaux d'accueil ne doivent pas discuter de leurs décisions concernant leurs classements.

Statistiques sur les jumelages

 

Vous trouverez une description plus détaillée de ce processus et du cycle du programme de façon générale dans le Guide d'introduction du participant

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Chercheurs

Pendant le cycle du programme (de septembre à août), les chercheurs sont considérés comme des employés à temps plein de leur bureau d’accueil. Ils doivent travailler à temps plein dans leur bureau d’accueil et doivent, par conséquent, déménager à leurs frais, s’il y a lieu.

Les chercheurs doivent :

  • se conformer aux règles et aux lignes directrices du bureau d'accueil, particulièrement en ce qui concerne la confidentialité de leurs travaux
  • s'acquitter de toutes les responsabilités de leur poste de chercheur, conformément à l'entente d'emploi qu'ils ont signée
  • participer à toutes les activités et les séances de formation du programme animées par Mitacs
  • répondre aux sondages sur les activités et les séances de formation animées par Mitacs
  • répondre aux trois sondages sur le programme au cours du placement
  • présenter un rapport de fin de projet qui résume l'incidence de leur placement

Les chercheurs devraient recevoir une rémunération qui reflète leurs qualifications à titre de titulaires de doctorat et qui correspond à celle qu’ils toucheraient à un poste comparable dans la fonction publique; elle varie généralement entre 70 000 $ et 80 000 $ par année. Les chercheurs qui font partie du corps professoral pourraient recevoir cette rémunération sous forme d’allocation pour couvrir leurs frais d’hébergement et de subsistance pendant qu’ils travaillent dans les locaux de leur bureau d’accueil.

Bureaux d'accueil

Les bureaux d'accueil doivent offrir un placement à temps plein d'une durée de 12 mois dans leurs locaux au cours du cycle annuel de la cohorte de chercheurs (de septembre à août), conformément au poste approuvé de Bourse pour l'élaboration de politiques scientifiques canadiennes de Mitacs.

Les bureaux d'accueil doivent :

  • offrir une rémunération qui reflète les qualifications d'un titulaire de doctorat et qui est comparable à celle d'un emploi similaire dans la fonction publique, laquelle varie généralement entre 70 000 $ et 80 000 $ par année
  • offrir les avantages sociaux supplémentaires qui sont accordés aux employés
  • fournir la gestion, le soutien et les ressources nécessaires aux chercheurs pour qu'ils connaissent du succès et nommer un superviseur d'accueil désigné pour les guider
  • faciliter la participation des chercheurs aux activités du programme, notamment aux séances de perfectionnement professionnel et de réseautage, de sorte qu’ils devront délaisser leurs tâches quotidiennes pendant quelque temps*

*Si le chercheur travaille dans un bureau situé ailleurs qu'Ottawa, le bureau d’accueil doit prendre des arrangements afin de faciliter la participation du chercheur au modèle de cohorte. Les séances de formation par vidéoconférence ne sont pas offertes pour le moment.

Les bureaux d'accueil peuvent également être invités à participer à certaines des activités du programme, y compris la séance d'orientation et la présentation finale Célébrer notre impact et celui de nos projets.

De plus, ils sont tenus de répondre aux sondages sur le programme envoyés par Mitacs et de fournir tout document exigé, comme indiqué dans les conditions du programme.

Mitacs

Mitacs est chargé de concevoir et d'exécuter le programme Bourse pour l'élaboration de politiques scientifiques canadiennes, ce qui comprend la gestion du cycle d'appel de candidatures, le soutien de la cohorte annuelle de chercheurs et la collecte des rapports.

Lors de l'exécution du programme Bourse pour l'élaboration de politiques scientifiques canadiennes, Mitacs doit :

  • administrer les appels de candidatures pour les bureaux d'accueil et les chercheurs
  • gérer la sélection de toutes les demandes
  • faciliter le processus de jumelage
  • communiquer les exigences et les renseignements du programme à des participants éventuels au cours du cycle du programme

En collaboration avec nos partenaires, Mitacs élabore et offre également les activités de perfectionnement professionnel et de réseautage du programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Tout au long du cycle du programme, Mitacs s'attend à ce que tous les participants au programme contribuent à son évaluation en répondant à des sondages et en soumettant un rapport final, le cas échéant. Les résultats émanant de ces outils sont utilisés pour évaluer le succès du programme et déterminer les aspects à améliorer.

Les chercheurs doivent soumettre des rapports tout au long du cycle du programme pour soutenir les améliorations apportées au programme BEPSC et à des fins de marketing, lorsqu'une autorisation a été accordée. Plus particulièrement, les chercheurs doivent :

  • participer à toutes les séances de formation obligatoires et répondre aux sondages après leur formation au moyen de la système de gestion de l'apprentissage en ligne, EDGE
  • répondre à trois sondages sur le programme aux fins de collecte de commentaires : un sondage avant le placement, un sondage au milieu du placement et un sondage à la fin du placement
  • présenter un rapport de fin de projet résumant les activités liées aux politiques accomplies durant le placement. Les chercheurs devront fournir des détails sur la réalisation des objectifs de leur placement, comme défini dans leur Plan d'impact du placement

Les bureaux d'accueil du gouvernement doivent soumettre des rapports périodiques tout au long du cycle du programme, y compris :

  • répondre à trois sondages pour recueillir des commentaires : un sondage avant le placement, un sondage au milieu du placement et un sondage à la fin du placement
  • fournir trois fois par année des renseignements sur le salaire du chercheur : une fois avant le début du placement, une fois dans les 30 jours suivant la fin de l'exercice financier (31 mars), et une fois dans les 30 jours suivant la fin du placement pour confirmer la somme totale versée au chercheur

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Collecte de renseignements personnels et politique relative au consentement
Tous les renseignements recueillis dans le cadre du processus de demande et d'examen de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes (BEPSC) sont assujettis à la législation relative à la protection des renseignements personnels et à la Politique de protection des renseignements personnels de Mitacs pour les participants au programme. Pour une description de l’engagement de Mitacs à protéger les renseignements personnels fournis par les demandeurs au programme, veuillez consulter la Déclaration de confidentialité à https://www.mitacs.ca/fr/confidentialité-du-site-web.

Les renseignements fournis dans la candidature d'un chercheur au programme BEPSC seront mis à la disposition du personnel de Mitacs chargé de gérer la demande, de déterminer les évaluateurs appropriés, de gérer et contrôler les placements, de compiler des statistiques et d'évaluer le programme. Ces renseignements seront également transmis aux évaluateurs internes et/ou externes, ainsi qu'aux bureaux d'accueil gouvernementaux qui participent à BEPSC. Tous les évaluateurs doivent s’engager à préserver la confidentialité des renseignements des demandes.

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Veuillez prendre note que Mitacs n’offre présentement aucun renouvellement ni deuxième année de placement. Les chercheurs actuels et antérieurs ne peuvent pas présenter une demande pour une année subséquente du programme.

Cliquez sur notre onglet Comment déposer une demande pour de plus amples renseignements sur la façon de présenter une demande de placement.

Pour que leur candidature à un placement BEPSC soit prise en considération, les candidats admissibles doivent :

  • être citoyens canadiens ou résidents permanents*
  • être titulaires d’un doctorat dans une discipline universitaire quelconque au début du placement
  • participer à temps plein au placement de 12 mois dans les locaux du bureau d’accueil
  • trouver un logement dans la ville d’accueil et se réinstaller à l’endroit du bureau d’accueil, selon le cas
  • négocier un congé auprès de leur employeur actuel, s’il y a lieu
  • satisfaire à toute exigence supplémentaire, comme exigée par leur bureau d’accueil, ce qui comprend (sans toutefois s’y limiter) les exigences relatives à l’autorisation de sécurité
  • Les chercheurs éventuels ne peuvent pas obtenir une bourse d’un autre programme de Mitacs au cours de la même période. Si vous participez actuellement à un programme de Mitacs, que ce soit à titre de stagiaire, de chercheur postdoctoral, de superviseur universitaire ou de représentant d’une entreprise partenaire, celui-ci doit prendre fin au plus tard le 31 août 2020

* Veuillez prendre note qu’il faut être citoyen canadien ou résident permanent pour obtenir une autorisation de sécurité auprès d’un bureau d’accueil pour pouvoir commencer un placement. Tous les candidats doivent avoir obtenu leur citoyenneté canadienne ou leur résidence permanente avant le début du processus d’entrevue (mai 2020) pour que leur candidature soit prise en considération pour le programme de 2020 2021.


En plus de celles indiquées ci-dessus, les membres du corps professoral doivent également satisfaire aux exigences qui suivent :

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes de Mitacs, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Cliquez sur notre onglet Comment déposer une demande pour de plus amples renseignements sur la façon de présenter une demande de placement.

Pour accueillir un chercheur BEPSC, les bureaux d’accueil doivent :

  • être un bureau gouvernemental fédéral ou provincial admissible du :
    • gouvernement du Canada
    • gouvernement du Manitoba
    • gouvernement du Québec
    • Ville de Montréal
  • offrir une rémunération qui varie généralement entre 70 000 $ et 80 000 $ par année, ainsi que des avantages sociaux, au moyen d’une entente d’emploi
  • accueillir le chercheur physiquement et lui fournir l’espace de bureau approprié
  • faciliter la participation du chercheur aux occasions de perfectionnement professionnel offertes par Mitacs, et assumer les frais de déplacement si le chercheur est situé à l’extérieur d’Ottawa
  • offrir du mentorat et des conseils au chercheur tout au long du placement, particulièrement au cours de la période d’intégration

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes de Mitacs, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Tous les postes de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes de Mitacs doivent offrir un emploi à temps plein à un chercheur jumelé pendant une période de 12 mois dans un bureau d’accueil participant.

Les postes admissibles du programme BEPSC doivent :

  • offrir un placement d’une durée de 12 mois au chercheur dans un bureau d’accueil
  • offrir une rémunération qui varie généralement entre 70 000 $ et 80 000 $ par année, ainsi que des avantages sociaux, au moyen d’une entente d’emploi
  • être des postes axés sur les politiques qui traitent d’un défi clairement défini exigeant les compétences et les habiletés supérieures d’un titulaire de doctorat
  • démontrer une structure hiérarchique et de mentorat clairement définie pour le chercheur
  • présenter les processus de votre bureau (pratiques de reddition de comptes, mentorat, ou autres occasions professionnelles, etc.) qui peuvent contribuer à la réussite du placement

Vous pouvez télécharger un exemple de poste de bureau d’accueil en cliquant ici.

Cliquez sur notre onglet Comment déposer une demande pour de plus amples renseignements sur la façon de présenter une demande de placement.

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes de Mitacs, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes place des titulaires de doctorat dans des bureaux d’accueil du gouvernement pour une immersion d’une durée de 12 mois dans le domaine de l’élaboration des politiques. Les chercheurs mettent à profit leur formation universitaire, leur raisonnement critique et leurs habiletés en analyse pour soutenir le processus décisionnel axé sur des données probantes afin de relever des défis politiques au sein des bureaux d’accueil fédéraux et provinciaux. Pour leur part, les bureaux d’accueil acquièrent de précieuses connaissances scientifiques et renforcent les compétences professionnelles des chercheurs participants.

Nous acceptons les demandes des bureaux d’accueil et des chercheurs éventuels dans le cadre d’un cycle annuel d’appel de candidatures qui se déroule pendant l’automne et l’hiver.

Le programme vise les objectifs suivants :

  • établir des relations mutuellement avantageuses entre les décideurs du gouvernement et les chercheurs universitaires à l’appui des défis en matière d’élaboration de politiques au Canada
  • améliorer la capacité en ce qui concerne la communication scientifique, la collaboration et l’élaboration de politiques reposant sur des données probantes
  • fournir aux chercheurs universitaires les compétences nécessaires pour relever des défis politiques, tout en se familiarisant avec l’appareil gouvernemental
  • contribuer à un réseau national d’expertise dans le domaine des politiques scientifiques dans les universités, le gouvernement, les organismes sans but lucratif et le secteur privé

En participant au programme, les chercheurs reçoivent la formation et obtiennent l’expérience pratique dont ils ont besoin pour relever des défis ayant une importance publique à l’échelle nationale et provinciale. Dans le cadre de ce programme, les chercheurs :

  • travaillent à temps plein dans un bureau d’accueil participant pendant 12 mois (de septembre à août) et touchent un salaire variant entre 70 000 $ et 80 000 $
  • participent à des occasions de formation, de perfectionnement professionnel et de réseautage avec leurs pairs tout au long de l’année
  • se familiarisent avec l’élaboration de politiques dans la fonction publique en faisant l’acquisition d’une expérience professionnelle pratique
  • mettent à profit leur expertise universitaire et leurs compétences pour traiter des sujets de préoccupation publics

Les bureaux d’accueil offrent aux chercheurs des postes à l’appui des principaux défis politiques de leur ministère. En participant à ce programme, les bureaux d’accueil :

  • proposent à leurs chercheurs un éventail de tâches liées aux politiques, comme l’élaboration de politiques, la mobilisation des intervenants, et la création et la tenue à jour de documents clés de politique
  • bénéficient d’un meilleur accès à une expertise spécialisée et aux connaissances les plus contemporaines dans le milieu universitaire
  • renforcent la capacité de leur ministère en matière d’élaboration de politiques
  • soutiennent un bassin sans cesse croissant de chercheurs ayant reçu une formation particulière pour relever des défis clés liés à l’élaboration de politiques

Vous désirez en savoir davantage au sujet des politiques scientifiques? Téléchargez notre Note d’information sur les politiques scientifiques en cliquant ici.

Vous désirez en savoir plus sur nos placements antérieurs de BEPSC? Examinez Notre Guide de référence pour quelques exemples qui montrent de quelle façon les participants ont apporté une contribution dans le domaine des politiques scientifiques canadiennes.

Vous pouvez également vous renseigner sur nos cohortes antérieures dans nos communiqués de presse annuels.

2019-2020
2018-2019
2017-2018
2016-2017

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes de Mitacs, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

Dans le cadre du programme BEPSC, Mitacs offre aux chercheurs de la formation et du perfectionnement professionnel tout au long de l’année, ainsi que des occasions de réseauter avec des parties prenantes de la communauté des politiques scientifiques au moyen d’invitations à des conférences, à des événements et à des activités de bénévolat.

Cette formation commence par une séance d’orientation dès le début de l’année de la cohorte, dans le cadre de laquelle les chercheurs se familiarisent avec un éventail de sujets, dont :

  • les politiques scientifiques
  • la communication scientifique
  • gouvernement 101
  • la formation concernant les médias

Tout au long de l’année, les chercheurs participent à des cours obligatoires donnés par un formateur et qui mettent l’accent sur le développement de thèmes clés liés aux politiques scientifiques au cours de leur stage :

  • la gestion de projets
  • l’évaluation des répercussions de chaque placement sur les défis politiques
  • le renforcement de la communication scientifique
  • le perfectionnement des compétences pour établir des relations avec diverses parties prenantes

Vous trouverez ci‑dessous un exemple de calendrier de formation.

Mitacs invite les bureaux d’accueil à proposer à leurs chercheurs des occasions de formation et de perfectionnement professionnel supplémentaires qui sont offerts aux employés de leur ministère.

Pour toute question concernant le programme Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes de Mitacs, envoyez un courriel à l’équipe de Bourse pour l’élaboration de politiques scientifiques canadiennes.

De nouveaux chercheurs contribuent aux stratégies gouvernementales fondées sur des données probantes

Ottawa, Ont. et Victoria, C.-B. 

À l’automne 2019, 17 chercheurs commenceront un placement d’un an dans des bureaux du gouvernement fédéral et de deux gouvernements provinciaux et tireront ainsi profit de leur expertise en recherche pour le développement de décisions en matière de politiques à propos d’enjeux clés au Canada.

La technologie et les connaissances inuites réunies pour lutter contre le réchauffement de la planète

 À titre de directrice générale de SmartICE, Carolann Harding explique : « Nous sommes d’abord et avant tout une entreprise à vocation sociale, et nous prenons la question très au sérieux. Pour nous, optimiser l’impact social positif sur nos partenaires communautaires est notre priorité absolue. » 

Le début de SmartICE

La C.-B. prend de l’avance

Le besoin de la province d’être prête est encore plus urgent. Un tremblement de terre a un effet domino sur les infrastructures et les services. Il peut interrompre l’électricité et endommager les voies ferroviaires et les ponts. Il perturbe les services essentiels dont les hôpitaux et le personnel d’urgence ont besoin pour accomplir leurs tâches. Bien qu’en moyenne, 3 000 séismes aient lieu chaque année en C.-B., l’état de préparation de la province n’a pas été mis à l’épreuve récemment par un événement majeur. Mais ça pourrait arriver n’importe quand.

Une rencontre d’échanges pour discuter des défis liés à la maladie mortelle

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), l’organisme responsable de veiller à la santé et au bien-être des Canadiens et des animaux et à la protection des végétaux de notre pays, reconnaît que les scientifiques font un bien meilleur travail à déterminer et à composer avec les risques biologiques en joignant leurs forces.

Pages