Toutes les propositions de stage postdoctoral faites dans le cadre du programme Mitacs Élévation sont soumises à une procédure d’évaluation en deux étapes :

Première étape : un examen administratif permettant de confirmer l’admissibilité au programme, suivie de la

Deuxième étape : d’un examen externe reposant sur l’évaluation par des pairs desdites propositions.

Les critères d’examen sont en deux grandes catégories : le mérite technique du projet de recherche proposé et le degré d’excellence du candidat. L’étude de ces volets est confiée à des examinateurs indépendants à qui Mitacs demande leur expertise en ce qui concerne :

A. Le bien-fondé technique du projet proposé

  • Le projet contribue de manière importante à l’avancement des connaissances ou au développement de nouvelles applications et le projet se caractérise-t-il par un degré d’innovation satisfaisant?
  • Considérant le niveau de connaissance et d’avancement technologique actuels ainsi que l’expertise de l’équipe affectée au projet, les objectifs sont-ils atteignables?
  • Les méthodes et techniques sont-elles appropriées pour les objectifs?
  • Le niveau du projet proposé est-il approprié pour le chercheur postdoctoral?

B. Excellence du candidat proposé

  • Par rapport à d’autres stagiaires postdoctoraux à la même étape de leur carrière, comment évaluez-vous les accomplissements du candidat proposé (p.ex. nombre de publications, brevets, prix et bourses, mentorat, accomplissements en enseignement, activités industrielles ou entrepreneuriales connexes, etc.)? 
  • Le programme Élévation offre des occasions de formation pour développer le leadership, la communication et les compétences entrepreneuriales. Est-ce que le candidat démontre un engagement envers ce développement professionnel?

Les modalités et conditions de Mitacs Élévation les responsabilités des participants en plus grand détail — chaque participant doit comprendre et adhérer aux modalités et conditions du programme. 



Chercheur postdoctoral

Le programme Élévation invite les candidats à déposer leur proposition deux fois par année. Lors de chaque appel de propositions, une date à laquelle le projet devra avoir commencé sera précisée. Les candidats répondant à l’un ou l’autre de ces appels de propositions doivent commencer leur projet dans les délais indiqués. Si les candidats déposent leur proposition avant d’avoir obtenu leur doctorat (c. à. d. défense réussie, présentation finale et approbation du mémoire), ils devraient être raisonnablement certains d’obtenir leur diplôme et d’être en mesure de démarrer leur projet dans les délais prescrits. Autrement, les candidats sont encouragés à attendre le prochain appel de propositions.

Un stage de recherche Élévation constitue un programme de formation complet. Les formations de pointe offertes aux chercheurs visent à perfectionner les compétences professionnelles de ces futurs gestionnaires en R-D. Pendant la durée du programme, le chercheur postdoctoral devra :

  • rencontrer le superviseur universitaire et le superviseur de l’organisme partenaire au début du stage pour convenir du plan de recherche;
  • travaille en collaboration avec son professeur superviseur à l’université et obtient des conseils de lui;
  • consacrer au moins 50 % de son temps aux activités de recherche d’intérêt commun dans les locaux d’un organisme partenaire;
  • organiser des réunions mensuelles d’avancement de projet avec son superviseur universitaire et le superviseur de l’organisme partenaire;
  • conserver le statut de chercheur postdoctoral à son université d’accueil et ne pas devenir un employé de l’organisme partenaire;
  • collaborer avec le personnel de Mitacs à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un programme de formation personnalisé visant à appuyer sa réussite professionnelle;
  • consacrer un à deux jours par mois à des activités de formation ou de réseautage;
  • assister aux ateliers de perfectionnement professionnel et de gestion de la recherche et développement offerts par Mitacs; compléter les activités de suivi sur le portail d’apprentissage en ligne du programme Élévation;
  • participer au programme Ambassadeur de Mitacs, s’il y a lieu;
  • soumettre toute la documentation signée et exigée par Mitacs et ses partenaires de financement, y compris les rapports de mi-parcours, les rapports de fin de stage et les sondages.

Remarque : La contribution du partenaire doit être reçue par Mitacs et les transferts de fonds universitaires (le cas échéant) doivent être confirmés AVANT que les fonds ne puissent être versés à l’université. Les coûts peuvent seulement être engagés après l’approbation du volet de recherche du projet ET la réception des fonds du partenaire par Mitacs conformément à  la politique de Mitacs. Les chercheurs qui amorcent leur projet avant cette date le font à leurs propres risques.


 

Superviseur universitaire

Le superviseur universitaire est tenu :

  • d’effectuer du mentorat et d’accorder au chercheur son soutien continu;
  • de rencontrer, lorsqu’il y a lieu, l’organisme partenaire et de lui faire bénéficier de son expertise en recherche;
  • d’assumer la responsabilité fiduciaire de la subvention de stage en veillant notamment à ce que les dépenses soient conformes aux objectifs et aux directives du programme;
  • de participer aux réunions d’avancement de projet, le cas échéant;
  • de soutenir la formation continue du chercheur en lui permettant d’assister aux ateliers de perfectionnement professionnel et de gestion de la recherche requis par le programme Mitacs Élévation;
  • d’assister aux activités pertinentes du programme Mitacs Élévation;
  • d’autoriser le rapport de fin de projet à soumettre à l’issue du stage;
  • de communiquer à Mitacs l’information financière et les commentaires appropriés au sujet du programme, comme l’exigent ses partenaires de financement, et de répondre à un sondage en ligne obligatoire dans les 30 jours suivant l’achèvement du stage.

Remarque : La contribution du partenaire doit être reçue par Mitacs et les transferts de fonds universitaires (le cas échéant) doivent être confirmés AVANT que les fonds ne puissent être versés à l’université. Les coûts peuvent seulement être engagés après l’approbation du volet de recherche du projet ET la réception des fonds du partenaire par Mitacs selon la politique de Mitacs.


 

Organisme partenaire

L’organisme partenaire doit nommer une personne-ressource principale qui sera tenue :

  • de veiller à ce que la contribution financière du partenaire soit remise à Mitacs avant la date de début du stage. Veuillez noter que tout retard dans la réception du paiement occasionnera un retard pour le chercheur postdoctoral et le début du projet puisque Mitacs ne pourra pas mettre les fonds à sa disposition tant que la contribution financière de l’organisme partenaire ne sera pas reçue.
  • L’organisme partenaire recevra une facture avant l'annonce des résultats. Cette facture doit être acquittée dès réception pour que le paiement puisse être traité avant la date de début du projet. Si, pour quelque raison, le stage ne peut pas avoir lieu, Mitacs remboursera le paiement au partenaire.
  • d’aider le chercheur à déterminer les principaux défis de la recherche et à élaborer son plan de recherche;
  • de s’assurer que l’organisme partenaire offre un appui non financier, notamment en accueillant le chercheur dans ses locaux pendant au moins 50 % de la durée du projet (des exceptions sont autorisées, justification à l’appui, pour un minimum de 25 % passé dans les locaux), notamment en le supervisant et en l’orientant dans ses recherches et en l’aidant à établir des liens au sein de l’entreprise ou de l’industrie;
  • d’appuyer la formation continue du chercheur en lui permettant d’assister aux ateliers de perfectionnement professionnel et de gestion de la recherche et développement, et de participer à des activités de formation s’il y a lieu;
  • d’assister aux activités pertinentes du programme Mitacs Élévation;
  • de communiquer à Mitacs les commentaires appropriés au sujet du programme, comme l’exigent ses partenaires de financement, en menant notamment des enquêtes par téléphone ou par courriel;
  • de commenter le rapport de fin de projet du chercheur postdoctoral et d’autoriser le rapport de fin de projet à soumettre à l’issue du stage.

Remarque : La contribution du partenaire doit être reçue par Mitacs et les transferts de fonds universitaires (le cas échéant) doivent être confirmés AVANT que les fonds ne puissent être versés à l’université. Les coûts peuvent seulement être engagés après l’approbation du volet de recherche du projet ET la réception des fonds du partenaire par Mitacs selon la politique de Mitacs.

Les chercheurs doivent soumettre une demande de renouvellement de la subvention avant la fin de la première année du programme (au plus tard huit semaines avant la fin de la première année). 

Veuillez noter si vous soumettez un rapport qui n’est pas jugé satisfaisant, votre subvention pourrait être réduite ou annulée.

Dans les 30 jours suivant la fin du stage, le chercheur postdoctoral devra soumettre son rapport de fin de stage. Ce rapport suivra un modèle envoyé à tous les chercheurs et devra :

  • ne pas dépasser trois (3) pages;
  • résumer les objectifs de la recherche, les techniques de recherche employées et les résultats obtenus;
  • décrire l’expérience vécue par le chercheur dans le cadre des ateliers de perfectionnement offerts par Mitacs;
  • exposer les bénéfices et avantages du stage pour l’organisme partenaire;
  • présenter les travaux de recherche projetés.

Un formulaire de sondage de fin de stage devra être rempli par les trois participants du stage : le chercheur, le professeur superviseur et la personne-ressource désignée de l’organisme partenaire.

À la fin du stage, dès la remise du sondage de fin de stage du chercheur et du rapport final dûment signée à elevate(at)mitacs.ca, les certificats d’achèvement seront envoyés aux chercheurs.

Remarque : le formulaire 300 du CRSNG ou l’équivalent sera rempli par l’université du chercheur et signé par le superviseur universitaire qui aura reçu la subvention de stage.

Toutes les parties concernées par le programme de Mitacs Élévation devront se conformer aux politiques de l’université d’accueil canadienne en matière de conduite éthique de la recherche et d’activités universitaires.  Tout différend en matière d’inconduite liée à la recherche ou aux activités universitaires sera soumis aux procédures de l’université d’accueil relativement aux politiques de l’établissement.


 

Propriété intellectuelle

Toutes les parties engagées dans le programme Mitacs Élévation doivent respecter le règlement sur la propriété intellectuelle de l’université d’attache du chercheur. Vous trouverez ci-dessous des liens menant au règlement sur la propriété intellectuelle de plusieurs universités :

Pour tous les autres établissements, la politique de Mitacs stipule que le programme Mitacs Élévation ne revendique aucune partie de la propriété intellectuelle générée dans le cadre des recherches et des stages qu’il subventionne.

La propriété intellectuelle doit être partagée entre l’université, les chercheurs et l’organisme partenaire en vertu des règles régissant la propriété intellectuelle en vigueur dans l’université d’accueil, sauf si une entente séparée est négociée entre l’université, les chercheurs et l’organisme partenaire. Mitacs recommande fortement que toutes les questions de propriété intellectuelle et de confidentialité (le cas échéant) soient résolues avant la présentation à Mitacs de la proposition Élévation.


 

Conflits d’intérêts 

Mitacs s’est dotée d’une politique en matière de conflits d’intérêts afin d’aider les participants à ses programmes à déceler et à signaler toutes les situations prêtant à équivoque et pour faire en sorte que celles-ci soient réglées comme il se doit.

Les personnes engagées dans les activités et les programmes de Mitacs, et plus particulièrement les membres de son conseil d’administration et de son conseil de recherche, ainsi que ses agents, employés, chercheurs et stagiaires, ces personnes sont tenues de divulguer tout intérêt financier ou toute position d’influence, conformément à la section 2.0 de la politique en matière de conflits d’intérêts, qu’elles détiendraient dans toute entreprise — excepté celle de leur principal employeur — exerçant ses activités dans un domaine similaire à ceux qu’appuie Mitacs.

S’il existe des liens opérationnels ou de propriété entre un chercheur, un étudiant ou un chercheur postdoctoral et l’entreprise partenaire, Mitacs peut exiger des détails sur leur engagement auprès de l’entreprise partenaire, et des preuves qu’une personne autre que le chercheur assure une gestion quotidienne efficace de l’entreprise, de même que des preuves que les intérêts universitaires des étudiants et des chercheurs postdoctoraux sont protégés. Cette demande peut se faire au début du projet ou pendant son déroulement. Mitacs traitera chaque cas individuellement.


 

Politique d’évaluation environnementale

Mitacs veille à ce que les recherches qu’elle soutient respectent les principes du développement durable et soient exécutées d’une manière qui respecte et protège l’environnement. Pour ce faire, Mitacs s’engage à prêter une attention particulière aux aspects environnementaux des projets avant de décider de financer des travaux de recherche. L’ultime responsabilité en ce domaine relève du conseil d’administration de Mitacs, qui pourra à sa discrétion déléguer cette charge à un sous-comité.

Cliquez ici pour consulter la Politique de Mitacs en matière d’évaluation environnementale.