ALS due to C9orf72 mutation: Pathological consequences of lowered C9orf72 expression in motor neurons.

La SLA (Maladie de Charcot) est une maladie neurodégénérative incurable des neurones moteurs. Plusieurs mutations ont été identifiées chez les patients porteurs de cette maladie notamment dans le gène C9ORF72, la cause pathogénique la plus fréquemment observée chez ces patients. Cependant, à l’heure actuelle, rien n’est connu sur sa fonction et sur ses mécanismes moléculaires. Mon objectif est de modéliser l’incapacité fonctionnelle de ce gène, in vivo, chez le poisson zèbre et in vitro, dans des cultures de motoneurones. Cela nous permettra de comprendre comment le dysfonctionnement de C9ORF72 provoque la dégénérescence des motoneurones. Le mécanisme de l’autophagie, un mécanisme cellulaire de régulation, nous intéresse en particulier. Plusieurs travaux ont montré qu’une altération de l’autophagie est impliquée dans la SLA. Les modèles développés vont permettre de vérifier si les mutations identifiées dans le gène C9ORF72 provoquent le développement de la SLA via une altération de cette voie cellulaire en particulier et de comprendre les interactions entre plusieurs gènes impliqués dans cette maladie et notamment certains impliqués dans l’autophagie. TO BE CONT'D

Intern: 
Hortense de Calbiac
Superviseur universitaire: 
Heather Durham
Province: 
Quebec
Université: 
Partner University: 
Université Paris 6
Discipline: