Améliorer la qualité des sols et augmenter le stockage du carbone dans les aménagements horticoles urbains

Les sols en milieu urbain sont bien souvent oubliés. Pourtant, ils remplissent un grand nombre de services écologiques à la population : ils contribuent à supporter une biodiversité aérienne et souterraine abondante, à recycler les éléments nutritifs et à filtrer l’eau, ainsi qu’à réduire les îlots de chaleur et lutter contre les émissions de gaz à effet de serre en stockant du carbone. Dans le cadre de ce projet, nous tenterons de voir comment des plantes vivaces retrouvées dans les aménagements horticoles urbains contribuent à améliore la qualité des sols urbains, à accroître l’activité et la biodiversité des communautés microbiennes de ces sols et à augmenter les quantités de carbone et d’azote stockés dans le sol et la plante. Les résultats permettront de mieux outiller l’organisme partenaire, LIEU, pour conseiller les décideurs sur comment mettre en place des pratiques écologiques en considérant la santé des sols comme un élément clé assurant le développement durable des villes.

Intern: 
Antonious Petro
Superviseur universitaire: 
Vincent Poirier
Province: 
Quebec
Partner University: 
Programme: