Apport de la physiothérapie sur la douleur chronique et sur les limitations fonctionnelles, chez la clientèle de 65 ans et plus vivant en centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)

La douleur chronique impacte négativement la mobilité fonctionnelle (se lever, se retourner, etc.) et est, entre autres, classée comme un déterminant de morbidité et un prédicteur de mortalité chez les aînés. La physiothérapie a l’expertise pour la gestion de la douleur et la prévention des incapacités physiques. Or, les soins de physiothérapie ne font pas partis de la prise en charge conventionnelle des bénéficiaires en CHSLD. La physiothérapie mise sur la mobilité physique comme agent de traitement de la douleur, agissant ainsi du coup et sur celle-ci et sur l’autonomie fonctionnelle. Le stagiaire aura donc à colliger les interventions pertinentes de physiothérapie spécifiques aux 65 ans et plus; les inclure dans des outils sur la médiation interprofessionnelle qu’il élaborera; outils visant la gestion des tensions interprofessionnelles en préalable de l’introduction de la physiothérapie en CHSLD. L’organisme partenaire; le CIUSSS, voit l’avantage dans ce projet d’améliorer les soins de ses clients.

Intern: 
Kossi Epiphane Ketounou
Superviseur universitaire: 
Suzy Ngomo;Rubens Da Silva
Province: 
Quebec
Partner University: 
Discipline: 
Programme: