Caractérisation des propriétés mécaniques de pièces d’aluminium AA356 réparées à l’aide du procédé de fabrication additive par dépôt sous énergie dirigée (DED)

La fabrication additive par soudage ultrasons combine la soudure par ultrasons de métaux et l’usinage de ces derniers à l’intérieur du même appareil. Cette méthode de mise en oeuvre est principalement présente dans les domaines de l’aéronautique, de l’aérospatiale, de l’automobile et de l’électronique. Il s’agit d’un type de soudure dit « à froid » puisque la création des joints est réalisée à l’état solide. Des feuillards sont superposés tour à tour et usinés au fil des étapes de fabrication additive, ce qui permet d’obtenir des pièces difficilement réalisables par méthodes conventionnelles, voir impossible. Ce procédé automatisé permet entre autres, de joindre des matériaux dissimilaires, de fabriquer des composites à matrice métallique, d’inclure des sondes à l’intérieur des pièces, etc.
L’objectif du travail est de produire des pièces d’aluminium de haute performance par soudage ultrasons et de caractériser leurs propriétés mécaniques en traction en fonction de différentes concentrations en magnésium.

Intern: 
Louis Simoneau
Superviseur universitaire: 
Carl Blais
Province: 
Quebec
Partner University: 
Programme: