Caractérisation des stations d’épuration des eaux usées municipales nord-américaines et de leurs conditions environnementales exogènes en vue d’analyser les procédés de contrôle des odeurs qui peuvent faire l’objet d’un contrôle dynamique

Les émissions d’odeurs constituent un problème environnemental majeur des stations d’épuration des eaux usées municipales, lesquelles sont considérées comme la principale cause de nuisance perçue par la population exposée. Les causes des odeurs sont associées à la présence de sousproduits de matières de provenance humaine ou animale et d’effluents de processus industriels lesquels sont parfois odorants naturellement. Il y a aussi une relation avec les facteurs météorologiques tels que la température, l’humidité et la direction du vent qui peut faire en sorte que des odeurs jugées a priori peu problématiques peuvent alors devenir une source significative de nuisances olfactives. Le présent projet de recherche vise à mieux comprendre la problématique des odeurs relatives aux stations d’épurations municipales nord-américaines et de leur environnement. La compagnie Odotech Inc. cherche à être proactive afin d’offrir un éventail de solutions aux municipalités permettant ainsi d’agir avant que les odeurs ne deviennent une nuisance. L’anticipation de problèmes ou la génération de solutions adaptées permettraient alors de réduire le nombre de plaintes, tout en occasionnant des économies sur les consommables et les équipements anti-odeurs offerts aux clients potentiels d’Odotech.

Intern: 
Claudia Mendoza
Superviseur universitaire: 
Frédéric Monette
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Discipline: 
Programme: