Caractérisation nutritionnelle et détermination des taux d’incorporation optimaux de farine de viande (pork meal) pour une utilisation efficace chez le poulet de chair

Dans une optique de durabilité, les filières animales sont à la recherche d’alternatives pouvant remplacer le maïs et le tourteau de soya très utilisés pour alimenter les animaux et qui entrent en compétition avec l’alimentation de l’homme. Dans ce cadre, les farines animales, riche en protéines, gras, phosphore et calcium, sont déjà utilisées pour substituer une partie du maïs, du tourteau de soya et des minéraux ajoutés chez le poulet de chair. En effet, celles ayant une teneur élevée en protéine (58-60%) et gras (12%) comme la farine de porc remplace avantageusement le tourteau de soya. Les taux d’incorporation demeurent cependant faibles (5-7%) compte tenu du peu d’informations de cet ingrédient sur les performances de croissance des oiseaux. L’objectif du projet est donc de caractériser la valeur nutritionnelle du produit en termes de composition et utilisation par les poulets et de mesurer l’impact de différents taux d’incorporation sur les performances de croissance, l’humidité des fientes et la composition corporelle en lipides et protéine et contenu minéral osseux, ainsi que l’efficacité d’utilisation de ces nutriments.

Intern: 
Lucie Galiot
Superviseur universitaire: 
Marie-Pierre Létourneau Montminy
Province: 
Quebec
Université: 
Partenaire: 
Partner University: 
Discipline: 
Programme: