Conservation de la cohérence physique inter-variable dans la correction de biais multivariée des simulations climatiques

Les scénarios climatiques utilisés dans les projets d’impact, de vulnérabilité et d’adaptation aux changements climatiques sont issus d’une combinaison des simulations numériques du climat avec des observations. Les méthodes impliquées dans cette combinaison visent à optimiser l’équivalence statistique avec les observations, et doivent garantir la cohérence physique entre les variables du scénario (p. ex., température, humidité, pression, etc.). L’objectif du projet est d’étudier comment certaines méthodes récemment développées et de type multivarié affectent la cohérence physique inter-variable. Les résultats permettront d’améliorer les stratégies de combinaison des séries temporelles (simulations et observations) dans les contextes climatologiques où les corrélations statistiques importent, et ce d’une manière qui préserve la cohérence physique contenue dans les simulations numériques. Ceci concerne notamment les risques liés à la santé des travailleurs en période de canicule, où la combinaison entre température et humidité importe, ainsi qu’aux feux de forêt, où de nombreuses variables entrent en jeu simultanément.

Intern: 
Mégane Alavoine
Superviseur universitaire: 
Rene Laprise
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Secteur: 
Partner University: 
Programme: