Corrélation entre les propriétés rhéologiques et physiques d’un élastomère

La production de pièces techniques en caoutchouc met en oeuvre un procédé de transformation irréversible, la vulcanisation, qui permet d’attribuer à la pièce des propriétes mécaniques qui doivent respecter des valeurs de spécifications précises. Un non-respect des critères de qualité engendre un gaspillage, car en raison du caractère difficilement recyclable du caoutchouc, la matière des pièces produites et rebutées ne peut être réutilisée. Des tests de rhéométrie sont effectués sur le caoutchouc brut avant vulcanisation afin de le caractériser. Malheureusement, ces tests renseignent très peu sur les propriétés physiques que le même caoutchouc vulcanisé aura sous sa forme de produit final. En effet, les procédés et conditions de tests du caoutchouc brut et de pièces vulcanisées diffèrent grandement. L’établissement d’une loi de corrélation entre les tests de rhéométrie et les tests physiques permettrait de prédire les propriétés physiques d’un produit avant sa fabrication. Les sources de gaspillage de matière dues à une non-conformité des propriétés mécaniques du produit s’en verront alors réduites, résultant en des économies de temps et d’argent.

Intern: 
Emmanuelle Sommier
Superviseur universitaire: 
Annie Ross
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Discipline: 
Programme: