Coupe partielle en forêt boréale mixte et coniférienne : Évaluation des impacts sur les communautés de sous-bois, la dynamique successionnelle et l’environnement de croissance des arbres

La forêt boréale revêt une grande importance écologique et économique pour le Québec. Afin de permettre à la fois la récolte durable de la ressource ligneuse et la conservation de la biodiversité et des habitats de cette forêt, les approches sylvicoles visant à réduite les écarts entre les forêts naturelles et aménagées sont appelées à prendre plus de place parmi les traitements sylvicoles utilisés. Les projets de recherche proposés s’inscrivent donc dans une volonté d’atténuer les effets des pratiques sylvicoles sur divers attributs des écosystèmes forestiers boréaux. Ils permettront d‘explorer, dans un contexte opérationnel et expérimental, les effets de la coupe partielle sur divers processus, dont la séquestration du carbone et la croissance des peuplements. Les résultats de ces projets de recherche devraient permettre aux industriels d’adapter leurs pratiques sylvicoles afin de permettre l’aménagement durable des écosystèmes forestiers boréaux.

Intern: 
Louiza Moussaoui, Samuel Roy-Proulx, Liping Wei, Jeffrey Opuko Nyame, Karelle Gilbert
Superviseur universitaire: 
Nicole Fenton, Benoit Lafleur, Yves Bergeron, Sylvain Jutras
Project Year: 
2017
Province: 
Quebec
Secteur: 
Discipline: 
Programme: