Croissance du mélèze hybride assujetti à différentes méthodes de préparations de terrain

Le secteur industriel forestier traverse une période difficile due à plusieurs causes, dont le manque appréhendé de bois. Divers organismes gouvernementaux et non gouvernementaux ont trouvé dans la sylviculture intensive et le zonage forestier (TRIADE) une façon de faire face à ce problème. À son tour, la sylviculture intensive doit résoudre certains inconvenient comme l’établissement des plantations. Une fois l'arbre planté, il doit s’adapter aux conditions environnementales du terrain (disponibilité de l’eau, de la lumière, des nutriments, etc.). Très peu de choses sont connues au Québec en matière de sylviculture intensive et d’établissement de plantations intensives, notamment à l’aide de mélèzes exotiques. Cette étude cherche à connaître les traitements de préparation de terrain idéaux et les caractéristiques environnementales les plus favorables, des microsites de plantation pour le mélèze hybride. Cette recherche sera un important outil pour Abitibi-Bowater en Haute-Mauricie, le MNRF et l’industrie forestière du Québec dans son ensemble qui se dirige vers l’adoption de nouveaux modes de gestion de la forêt, notamment le zonage forestier et la sylviculture intensive.

Intern: 
Mario Buitrago
Superviseur universitaire: 
Christian Messier
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Discipline: 
Programme: