Démonstration d’outils pour la récolte d’échantillons foliaires par drones dans des environnements réalistes

De nombreux écosystèmes sur la terre sont encore extrêmement difficiles, voire impossibles, d'accès pour la communauté scientifique. Cela affecte considérablement la quantité et la qualité des recherches en cours, ainsi que les efforts de conservation pouvant être déployés. Ces environnements difficiles d’accès comprennent entre autres la canopée des forêts et les falaises. Pour atteindre la cime d’arbre mature, les techniques d’échantillonnage couramment utilisées sont archaïques. Elles incluent les perches télescopiques (limitées à 10 mètres de portée en hauteur et utilisation non ergonomique causant des blessures), les fusils à pompe (dangereux et maintenant illégal sur la majorité des territoires), les grimpeurs (coûteux et physiquement exigeant), les grues (coûteux et accès limité), l’abattage d’arbre (complexe et impossible dans plusieurs projets de suivi) ou encore l’hélicoptère (coûteux et complexe). En premier lieu, ce projet a pour but de terminer le développement d’un échantillonneur à portée verticale suspendu sous un drone, principalement pour la cime des arbres et, en deuxième lieu, de commencer le développement d’un échantillonneur à portée latérale, qui cible plutôt le côté des arbres et les plantes sur les falaises. Ces nouveaux outils représentent une percée majeure qui révolutionnera les protocoles d’échantillonnage en sciences environnementales.

Intern: 
Julien Rachiele-Tremblay
Superviseur universitaire: 
David Rancourt;Alexis Lussier Desbiens
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Partner University: 
Discipline: 
Programme: