Détermination de l'habitat d'origine chez le Pic à dos noir Picoides arcticus et de Pic à dos rayé P. dorsalis en dispersion juvénile

Ce projet novateur vise à mieux comprendre la dispersion juvénile chez le Pic à dos noir et le Pic à dos rayé, deux pic bois de la forêt boréale de conifères. Dans cette recherche, on utilise les composés chimiques présents à la surface des troncs d'arbres et qui se déposent sur les plumes de la queue des pics lorsqu'ils s'alimentent. À partir d'adultes nicheurs occupant des habitats homogènes d'une essence forestière, nous identifions les composés qui caractérisent les différents habitats dans lesquels ces pics évoluent. Ces informations permettront de produire la "pierre de rosette-la signature chimique" qui servira à déterminer les habitats d'origine des juvéniles qui se dispersent à l'automne et qui sont recensées par l'Observatoire d'oiseaux de Tadoussac (OOT). Ce projet permettra de maximiser les travaux de l'OOT en bonifiant l'interprétation toucahnt les mouvements de ces oiseaux emblématiques de la forêt boréale.

Intern: 
François-Xavier Grandmont
Superviseur universitaire: 
Jacques Ibarzabal;Serge Lavoie;Junior A Tremblay
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Partner University: 
Discipline: 
Programme: