Détermination des interactions gènes-environnement dans le lymphome non hodgkinien

Au Canada, le lymphome non hodgkinien (LNH) est le 5e cancer de par sa fréquence et son incidence ne cesse de progresser d’année en année. Malheureusement, on sait fort peu de choses sur les causes de son incidence croissante, bien qu’elle soit probablement due à des combinaisons de facteurs génétiques et environnementaux. Ce stage en coopération avec la BC Cancer Agency examinera les gènes pouvant interagir avec le rayonnement ultraviolet, les organochlorés et d’autres facteurs liés à l’environnement et au mode de vie. Ce projet constituera une étape importante de la compréhension de l’étiologie du LNH. La détermination des interactions gènes-environnement permettra à l’équipe de recherche de mieux définir les cas d’exposition ambiante. Il se peut également que les résultats débouchent sur de nouvelles façons de prévenir le LNH.

Intern: 
Conghui Qu
Superviseur universitaire: 
Mme Jinko Graham
Province: 
British Columbia
Partenaire: 
Programme: