Développement de méthodologies pour l’extraction de la kératine provenant de diverses matières premières renouvelables.

Chaque année, plusieurs tonnes de déchets provenant de produits naturels sont générées par de nombreuses industries. Parmi ces biomasses retrouvées en abondance figurent les cheveux, la laine et les plumes dont la composante principale est la kératine. À ce jour, ces biomasses ne sont pas entièrement réutilisées. Par conséquent, ces déchets dits « naturels » sont gaspillés et deviennent dans certains cas des polluants pour l’environnement. Dans le cadre de ce projet, nous proposons une valorisation et une récupération de la kératine à partir de certaines matières premières renouvelables non utilisées. Précisément, notre équipe de recherche désire développer et optimiser deux méthodes d’extraction éco-responsables de kératine. Ainsi, l’extraction de cette protéine permettra la synthèse de matériaux renouvelables à base de kératine pour des applications dans plusieurs domaines (environnement, agriculture, biomédical, etc.). Par exemple, la kératine récupérée à partir de matières premières peut être transformée en adsorbant utile à l’épuration des eaux usées.

Intern: 
Anabelle Carbonneau
Superviseur universitaire: 
André Lajeunesse;Simon Barnabé
Province: 
Quebec
Secteur: 
Partner University: 
Programme: