Développement de substituts de terre végétale à partir de matériaux locaux pour la végétalisation de la mine Canadian Malartic

L’exploitation des mines à ciel ouvert entraine souvent un changement du paysage, des horizons et de la structure du sol. L’utilisation de matériaux peu coûteux disponibles sur les sites miniers et dans les environs constitue une alternative pour remédier à la problématique du manque de terre végétale nécessaire végétaliser les parcs à rejets miniers. Les rejets miniers générés sur ces sites sont peu propices à l’installation de la végétation à cause de leur faible teneur en nutriments et de leur structure physique inappropriée. Ce projet a donc pour objectif d’évaluer la capacité de matériaux alternatifs au sol végétal à répondre aux différentes fonctions du sol pour assurer le succès de végétalisation sur diverses zones d’un site minier. Tous matériaux disponibles sur site et dans les environs de la mine susceptibles d’être utilisés pour la végétalisation seront inventoriés et des essais de caractérisation au laboratoire ainsi que des tests de culture seront réalisés. Les résultats attendus de ce projet permettront d’identifier les recettes prometteuses pour végétaliser les parcs à résidus selon différentes zones topographiques.

Intern: 
Tsiverihasina Vavaka Rakotonimaro
Superviseur universitaire: 
Marie Guittonny-Larchevêque
Province: 
Quebec
Partner University: 
Programme: