Développement d’un analyseur portatif pour l’or : caractérisation de minerais d’or

Le Québec compte 18 mines produisant pour environ 1,8 milliard de dollars d’or annuellement, en plus de contribuer à la création de plus de 4 000 emplois directs. D’autre part, l'industrie minière québécoise est confrontée à des défis importants qui menacent sa compétitivité et son développement durable : baisse des teneurs des gisements exploités et de ceux nouvellement découverts, minéralisations plus complexes avec des niveaux plus élevés d'impuretés, en plus des pressions justifiées pour continuer d’améliorer ses performances environnementales. Présentement, les analyses des échantillons de minerais d’or demandent au mieux de 1 à 2 jours. Or, de nombreuses décisions opérationnelles, comme par exemple la sélection de la profondeur des horizons cibles minéralisés dans les sondages, doivent être prises par les ingénieurs et les géologues avant même d’obtenir les résultats des analyses de laboratoire. Considérant ces prémisses, le grand objectif de ce projet est d’établir les bases géologiques et opérationnelles minières pour le développement d’un dispositif compact et portatif basé sur la technologie de spectroscopie laser plasma (SLP) qui permettra l’analyse quantitative, en temps réel, des minerais d’or et de leurs différentes
matrices.

Intern: 
Blandine Nguegang Kamwa
Maryline Castello
Superviseur universitaire: 
Marcel Laflamme
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Partner University: 
Programme: