Développement d’une méthode de télédétection pour l’identification d’espèces exotiques envahissantes dans l’agglomération de Québec

Dans le contexte actuel de mondialisation et d'intensification des échanges intercontinentaux, l'introduction d'espèces exotiques envahissantes (EEE) provenant de régions et de continents éloignés représente une problématique importante pour plusieurs municipalités. Les EEE sont considérées à l'échelle mondiale comme étant la deuxième cause de perte de biodiversité, après la destruction des habitats. Récemment, ce sont les écosystèmes naturels qui ont été le plus souvent atteints, mais les EEE font maintenant de sérieux dommages dans les régions habitées, particulièrement dans les grandes municipalités. C’est le cas, notamment, de la berce (Caucase et commune), du roseau commun, de la renouée (Japon et Bohème et géante) et du Nerprun (bourdaine et cathartique). L’objectif de la recherche est d’offrir un outil de planification face aux EEE sur le territoire de l’agglomération de Québec grâce à la télédétection qui permettra d’obtenir un portrait global et cartographique.

Intern: 
Fiston Nininahazwe
Superviseur universitaire: 
Jérôme Théau
Province: 
Quebec
Partner University: