Développement d'une procédure non intrusive basée sur la propagation des ondes élastiques pour l'évaluation de l'état des structures en béton enfouies du réseau de distribution d'Hydro-Québec

L'inspection de structures souterraines (Figure 1) à l'aide de méthodes d'inspection "traditionnelles" telles que des inspections visuelles, forages et excavations peut s'avérer coûteuse, inefficace ou impraticable due à des contraintes économiques, d'efficacités et de sécurités. Le développement de nouvelles méthodes d'inspections répondant aux besoins de l'industrie est donc primordial afin de permettre aux propriétaires de structures souterraines de planifier les travaux de maintenances requis pour l'entretien des structures endommagées. L'Institut de Recherche d'Hydro-Québec (IREQ), en partenariat avec l'Université de Sherbrooke (UdeS), vise à développer une méthode d'inspection innovatrice basée sur l'étude de la propagation des ondes élastiques permettant d'évaluer l'intégrité structurelle de la dalle formant le toit des puits d'accès (PA) du réseau d'Hydro-Québec Distribution (HQD). Cette méthode d'inspection aura comme avantages d'être non intrusive, réalisable depuis la surface du sol/pavé en plus de permettre une évaluation globale de l'état de dégradation d'une structure souterraine. 

Intern: 
Simon-Pierre Tremblay
Superviseur universitaire: 
Mourad Karray
Province: 
Quebec
Discipline: 
Programme: