Distribution et rôle des gènes codant pour le pilus de type IV chez des souches de Clostridium perfringens d’origine aviaire

La demande mondiale pour la viande de volaille ne cesse de croître. Un des nouveaux défis de l'industrie est de répondre aux demandes des gouvernements et consommateurs souhaitant le bannissement des antibiotiques chez les animaux de consommation. Le maintien de la santé des cheptels est le principal enjeu. Selon nos études passées, il est économiquement possible d'élever un poulet sans antibiotiques, mais le principal ennemi est l’entérite nécrotique, une maladie mortelle qui apparaît suite au retrait de ces antibiotiques. Cette maladie est causée par des souches virulentes de Clostridium perfringens, une bactérie faisant partie de la flore digestive normale des poulets. En laboratoire, une approche moléculaire permettra d’identifier les gènes permettant à ces souches virulentes de coloniser l’intestin des poulets sans antibiotiques et ainsi mieux comprendre la pathogénie de la maladie afin de la contrôler. Cette approche permettra à l'industrie avicole de relever le défi du sans antibiotiques.

Intern: 
Marie-Lou Gaucher
Superviseur universitaire: 
Martine Boulianne
Project Year: 
2015
Province: 
Quebec
Secteur: 
Discipline: 
Programme: