Effets de la quantité et distribution des coupes partielles sur les aspects écologiques et économiques de l’aménagement écosystémique

Des études récentes semblent indiquer que les coupes partielles ne seraient pas aussi bénéfiques qu'on le croyait en termes de conservation de la biodiversité et du fonctionnement des écosystèmes forestiers par rapport aux coupes totale. Les coupes partielles sont toutefois utilisées de plus en plus fréquemment pour répondre à des objectifs de protection de la biodiversité mais peu d’études ont évalué de façon adéquate l’impact de ces méthodes d’aménagements lorsqu’elles sont appliquées sur de grande superficie. L’objectif de ce projet est de déterminer la quantité et la distribution spatiale et temporelle des différents types de coupe utilisés qui optimisent l’ensemble des services produit par les forêts en Haute Mauricie (ex : biodiversité, séquestration du carbone, production ligneuse, habitat faunique de qualité, etc). Ceci permettrait à notre partenaire qui est un acteur important de l’aménagement forestier en Haute Mauricie d’implanter une approche qui concilie à la fois les besoins économiques et écologiques.

Intern: 
Benoit Gendreau-Berthiaume
Superviseur universitaire: 
Christian Messier
Province: 
Quebec
Partner University: 
Discipline: 
Programme: