Effets d’une nouvelle gestion forestière sur les plantes de grande valeur culturelle et sur les communautés végétales du sous-bois dans les forêts de zone montagnarde à épinette touchées par le dendroctone du pin ponderosa, région de Kamloops, C.-B.

Le projet vise à examiner la réponse écologique des communautés végétales du sous-bois face à de nouvelles pratiques de gestion forestière, dans des forêts de zone montagnarde à épinette de la région Interior, qui ont subi les ravages du dendroctone du pin ponderosa, des incendies et des coupe de récupération. Les travaux de recherche ont lieu dans le territoire traditionnel de la première nation Secwepemc et ils se concentreront sur les plantes de grande importance culturelle et incluent des brûlages appliqués afin de tenir compte des valeurs culturelles dans l’analyse. En employant une approche expérimentale et en recueillant des données structurelles sur la végétation, le site et la forêt dans chacun des lots établis au sein des sites d’étude, les chercheurs étudieront comment les variations en matière de perturbations influencent la régénération, les tendances en matière de succession évolutive et la dynamique des peuplements. Six sites – dont cinq de traitement de gestion et un de référence – feront l’objet d’échantillonnages et de comparaisons. Il s’agit des suivants : zone de coupe à blanc; zone ravagée par un incendie naturel, zone de coupe de récupération; zone ravagée par un incendie naturel et non exploitée; et zone de conservation partielle, suivie d’un brûlage dirigé. La recherche produira de l’information sur les communautés végétales, sur les plantes à forte importance culturelle et sur la nouvelle gestion forestière dont pourront tirer parti les premières nations, les gouvernements et l’industrie.

Intern: 
Naomi de Ville
Superviseur universitaire: 
M. Ken Lertzman
Province: 
British Columbia
Secteur: 
Programme: