Electrocatalyse d’hydrogène avec des catalyseurs moléculaires inorganiques

Dans une situation de crise environnementale, l’industrie doit prévenir le réchauffement climatique avec la transition des énergies fossiles vers les énergies renouvelables. L’hydrogène dont la combustion génère de l’eau présente le carburant le plus prometteur quant à la préservation de l’environnement et son rapport énergétique massique. Actuellement, la majeure production est issue du reformage du méthane : une méthode qui relargue du dioxyde de carbone. Le clivage de l’eau en O2 et H2 se projette la technique la plus propre et économique. L’électrolyse de l’eau dans l’industrie se produit grâce à des cathodes de platine ou encore du Nickel ou Molybdène. Diminuer le coût énergétique d’électrolyse en utilisant des métaux abondants donne naissance aux motivations du projet de recherche. Les systèmes de catalyse hétérogènes sont exploitables en longévité mais les rendements énergétiques ne sont pas optimaux. Le chauffage et des plus hautes pressions sont nécessaires. TO BE CONT'D

Intern: 
Olivier Schott
Superviseur universitaire: 
Garry Hanan
Province: 
Quebec
Partner University: 
Discipline: 
Programme: