Élimination de l’emploi du mercure et amélioration de la récupération de l’or dans une exploitation artisanale

Cette étude vise à améliorer un procédé de récupération de l’or dans une exploitation minière artisanale en traitant un concentrat par gravité avec du cyanure en circuit fermé dans un broyeur à boulets, de manière à séquestrer les particules d’or dans une capsule de carbone activé dans le broyeur. La principale innovation de ce procédé est l’emploi du carbone activé dans le broyeur, sans qu’il soit nécessaire d’en retirer les boulets. Le cyanure est dégradé et inoffensif au terme de la procédure, et ne cause aucun dommage à l’environnement si le procédé est suivi minutieusement. Des essais préliminaires en Amazonie ont démontré que, même si le nouveau procédé n’a pas encore été optimisé, la récupération de l’or peut être multipliée par deux comparativement à l’extraction par plaques de cuivre. Ce projet prévoit des tests au laboratoire du traitement des minéraux de l’Université de la Colombie-Britannique et en Amazonie en vue de raffiner la procédure. De nombreux calculs de bilan massique sont requis pour comparer l’efficacité du procédé en fonction de la quantité de réactifs, de cyanure ou de charbon, de l’opération du broyeur et de la durée de broyage.

Intern: 
Rodolfo Neiva de Sousa
Superviseur universitaire: 
M. Marcello Mariz da Veiga
Province: 
British Columbia
Discipline: 
Programme: