Enquête sur les gisements des résidus organiques en Abitibi-Témiscamingue

À l’échelle mondiale, la génération de plus en plus importante des matières résiduelles organiques, d’origine aussi bien industrielle que domestique, accentue le problème d’élimination. Dans ce contexte, un grand intérêt est dédié à la création des pistes de valorisation pour ces résidus. Dans le but de réduire la quantité de déchets récupérés, l’économie circulaire constitue une bonne alternative au concept conventionnel de traitement des matières basé sur prendre, fabriquer, utiliser et puis éliminer. En effet, d’une part le réacheminement des résidus organiques est très avantageux pour l’environnement dans le sens qu’il intervient à la lutte contre les changements climatiques en réduisant l’émission de gaz à effet de serre. D’autre part, il permet de diminuer, voire d’éviter l’utilisation des sites d’enfouissements qui se considèrent responsables à l’émission des gaz à effet de serre et donc les causes de graves problèmes de la planète. Dans ce cadre, nous intéressons à réaliser une enquête sur les gisements des résidus organiques dans la région d’Abitibi-Témiscamingue en déterminant la nature et en estimant la quantité disponible de ces résidus.

Intern: 
Asma Zouaghi
Superviseur universitaire: 
Ahmed Koubaa
Province: 
Quebec
Partner University: 
Discipline: 
Programme: