Étude de la relation entre les données d’imagerie thermique acquises par drone et des indicateurs agro-météorologiques de stress hydrique dans la culture de pommes de terre

L’irrigation des cultures de pommes de terre permet d’éviter l’apparition d’un stress hydrique, qui peut réduire la qualité et le rendement de la culture, et en diminue la rentabilité pour les agriculteurs. Pour être efficace, celle-ci doit cependant être appliquée en bonnes quantités, aux bons endroits et aux bons moments. Si la capacité des données infrarouge thermique pour l’évaluation du stress hydrique a déjà été largement démontrée, les outils utilisés ne permettent pas de capter aisément la variabilité intra-parcellaire des besoins en eau. Les capteurs embarqués sur drone pourraient permettre de capter cette variabilité et ainsi d’intervenir plus efficacement avec l’irrigation. Cette recherche vise ainsi à étudier la relation entre les données d’imagerie thermique acquises par drone et des indicateurs agro-météorologiques de stress hydrique dans la culture de pommes de terre, dans le but de développer des indicateurs de stress hydrique mesurables par drone.

Intern: 
Imen Attig
Superviseur universitaire: 
Karem Chokmani
Project Year: 
2017
Province: 
Quebec
Université: 
Secteur: 
Programme: