Évaluation de la faisabilité d’utiliser et d’implanter le programme Jintronix à domicile dans le but de prévenir le déclin fonctionnel chez des aînés encore autonomes qui consultent les urgences

Chaque année, environ 10% des canadiens autonomes (65 ans et +) subissent des blessures mineures (fractures, entorses) conduisant à un déclin fonctionnel (pertes de mobilité et d’autonomie). 65% d’entre eux auront recours aux urgences après leurs blessures et 18% auront un déclin fonctionnel 3 à 6 mois après leurs consultations aux urgences et seront dans un état de fragilité. La fragilité est un état clinique de vulnérabilité correspondant à des pertes importantes des propriétés fonctionnelles du muscle et à l’utilisation accrue des services hospitaliers. Ces résultats confirment la nécessité d'améliorer la gestion de la population âgée suite à une visite aux urgences afin de prévenir cet état via la mise en place un programme d’activité physique adaptée de 12 semaines à domicile (via Jintronix). Et c’est ce que propose ce stage. À notre connaissance, cette étude sera la première à essayer d’implanter une intervention en activité physique adaptée directement en lien avec les services d’urgence et en utilisant des gérontotechnologies. Cette étude permettra de valider la faisabilité, l’efficacité (bénéfice) et d’adapter le système Jintronix vers une population spécifique soit les personnes âgées.

Intern: 
Amandine Agnoux
Superviseur universitaire: 
Mylène Aubertin-Leheudre
Project Year: 
2015
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Programme: