Évaluation de la performance à l’échelle préindustrielle du procédé d’électro-oxydation avancée pour le traitement des eaux résiduaires des centres de transfert et de décharge de déchets dangereux

L’objectif général de ce projet est de démontrer l’efficacité de procédé d’EOA en développement à l’INRS-ETE afin d’éliminer divers types de polluants notamment de type organique présents dans les eaux résiduaires issues des CTDD et ce, grâce à la combinaison des effets direct et indirect du courant électrique. Ces travaux devraient permettre de répondre aux exigences et objectifs environnementaux de rejets pour ce type d’effluent. Au cours de l’application du procédé d’EOA, l’oxydation électrochimique des composés organiques peut s’effectuer soit exclusivement sur l’électrode (effet direct) et/ou par génération in situ d’un oxydant en solution (effet indirect). La combinaison de ces deux processus confère un net avantage au procédé d’EOA (par rapport au procédé conventionnel d’oxydation chimique) et la possibilité d’oxyder efficacement les polluants organique réfractaires (composés organiques de type phénolique) souvent rencontrés dans les eaux résiduaires issues des CTDD

Intern: 
Ahmad Dirany
Superviseur universitaire: 
Patrick Drogui
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Programme: