Hydrolysat de tissus intestinaux comme ingrédient actifs améliorant la transition au moment du sevrage chez le porcelet

L’utilisation des antibiotiques en productions animales reste une problématique importante malgré le développement d’alternatives et une meilleure connaissance de la santé digestive. Dans une optique de durabilité, les différents acteurs impliqués en productions animales ont travaillé à réduire l’utilisation des antibiotiques dans les aliments du bétail et de la volaille. Cette utilisation importante des antibiotiques en productions animales a joué un rôle dans la propagation des gènes de résistance aux antibiotiques dans l’environnement. En production porcine, l’étape du sevrage lorsque le porcelet est séparé de sa mère est un stress important pour le porcelet et constitue la phase de l’élevage où les antibiotiques sont encore largement utilisés. Les premiers aliments du porcelet sevré sont donc cruciaux et très étudiés par les différents intervenants en nutrition des porcs qui cherchent de nouveaux ingrédients facilitant la transition au moment du sevrage. Le co-produit provenant de l’hydrolyse d’intestin de porc, appelé solubles porcins déminéralisés (SPD) possède des propriétés antimicrobiennes et immunomodulatrices et est une source hautement digestible de protéines et de nutriments fonctionnels qui pourrait faciliter l’adaptation des porcelets au sevrage. Dans ce projet, les effets de l’inclusion de SDP dans un aliment post-sevrage sur les performances de croissance et la santé TBCONTINUED

Intern: 
Phillippe Tanguay
Superviseur universitaire: 
Frédéric Guay;Marie-Pierre Létourneau Montminy
Province: 
Quebec
Université: 
Partenaire: 
Partner University: 
Discipline: 
Programme: