Importance du frêne pour la biodiversité dans les forêts ripariennes sous influence du castor et de l’agrile du frêne

Depuis l’arrivée de l’agrile du frêne en Amérique du Nord, et plus particulièrement suite aux reportages sur les ravages de cet insecte exotique au niveau des arbres dans les villes, nous sommes plus vigileants lorsque les nouvelles traitent des frênes. Une large proportion des gens connaissent néanmoins peu lesrôles écologiques des frênes, et il est vrai que les scientifiques ont beaucoup moins étudié ces essences que celles qui ont un caractère commercial plus évident. Si les frênes dans les villes sont nombreux, ils sont aussi très présents dans les forêts feuillues du sud du Québec, et plus particulièrement dans les forêts situées en zone inondable. Ce projet cherche à mieux comprendre l’importance des frênes dans ces milieux afin de mieux orienter ce qui devrait être entrepris afin de minimiser les impacts de leur disparition suite à l’attaque de l’agrile, car cet insecte fait désormais parti de notre environnement. Sachant que les frênes sont aussi des essences prisées par le castor, on cherchera notamment à mieux cerner l’importance de ces essences pour cet animal, qui par son activité, soutient une riche diversité. On cherchera également à déterminer si les forêts dominées par les frênes en milieux riverains des cours d’eau abritent un biodiversité particulière.

Intern: 
Samuel Rosner
Superviseur universitaire: 
François Lorenzetti
Project Year: 
2018
Province: 
Quebec
Discipline: 
Programme: