Injection de mousse générée in situ pour le lavage de sols contaminés

Au Canada, il est reconnu que les sites contaminés ont un impact sur l’environnement, l’économie et la santé. Au cours des dernières décennies des efforts considérables ont été déployés pour réhabiliter un nombre important de sites. En revanche, des méthodes de réhabilitation efficaces doivent être développées pour les sites plus complexes contaminés par des liquides immiscibles (LI). Au cours des années 2000, des recherches scientifiques ont mis en avant la pertinence de l’injection de mousse pour la récupération des contaminants. La mousse peut être utilisée en milieux poreux en balayage simple, c'est-à-dire en injectant la mousse pour déplacer le LI en place en bénéficiant de l’effet du tensioactif permettant d’augmenter sa récupération. Les enjeux de ce projet portent sur une « mise à l’échelle » de ce type de procédé dans le but de l’appliquer à des cas réels. 

Intern: 
Clément Portois
Superviseur universitaire: 
Richard Martel
Project Year: 
2018
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Programme: