Injustices numériques et patrimoine archéologique autochtone en Basse-Côte-Nord: vers la création collaborative d’une éthique des nouvelles technologies.

Ce projet analyse les injustices épistémiques qui entrent en jeu dans la production de connaissances archéologiques par les communautés innues de la Basse-Côte-Nord (Unamen Shipu et Pakuashipi), et propose de former des principes éthiques permettant de corriger ces injustices. Le concept de préservation fournit une base de travail auquel des principes complémentaires viendront se greffer. Ces derniers sont élaborés à l’aide d’une démarche collaborative qui permet de travailler avec des communautés autochtones dans le respect de leurs valeurs, besoins, et pratiques culturelles. Un modèle de préservation numérique sera développé pour être appliqué en Basse-Côte-Nord. Il contribuera à préserver son patrimoine archéologique autochtone par ses communautés, il permettra aux jeunes de ces communautés de développer des compétences facilitant la recherche d’emplois futurs dans le domaine du numérique, et il aidera à développer une vitrine numérique et archéologique à même de redynamiser économiquement la région par l’augmentation de son flux touristique.

Intern: 
Manek Kolhatkar
Superviseur universitaire: 
François Claveau
Province: 
Quebec
Partner University: 
Discipline: 
Programme: