Intégration d’une unité de traitement automatique de spécimens selon une approche fondée sur les réseaux de Petri pour le contrôle, le diagnostic et la prévention des défaillances de systèmes

L’analyse microbiologique est un outil essentiel de diagnostic des maladies infectieuses dans les services médicaux. Le sous-domaine de la bactériologie reçoit le plus grand volume de spécimens humains (échantillons d’urine et prélèvements). Un laboratoire clinique de taille moyenne doit traiter de 1 000 à 5 000 échantillons par jour. Face à une telle demande, combinée à des techniques d’analyse nécessitant beaucoup de travail et sujettes à un haut risque d’erreur, l’automatisation représente une excellente solution pour optimiser les ressources humaines en laboratoire. Ce programme de stages de recherche est mené en collaboration avec Dynacon, un fournisseur d’unités de traitement automatisé de spécimens, et consistera à appliquer les réseaux de Petri contrôlés (Ct1PN) à la tâche de traitement des spécimens et à explorer les capacités potentielles d’identification et de diagnostic des défaillances de systèmes. La contribution inhérente de cette approche est double : 1) les Ct1PN seront appliqués à une tâche de traitement de spécimens microbiologiques, ce qui représentera une nouvelle application des réseaux de Petri ; 2) les résultats attendus des interactions de matériel serviront au développement de systèmes manufacturiers flexibles robustes et insensibles aux défaillances.

Intern: 
GuanLu Zhang
Superviseur universitaire: 
M. Clarence W. de Silva
Province: 
British Columbia
Partenaire: 
Discipline: 
Programme: