La médiation muséale numérique, une dynamique d'intervention favorisant le sentiment d’appartenance sociale.

Encadrée par la Chaire de recherche du Canada en muséologie citoyenne, cette étude vise à comprendre le potentiel et les limites d’une application mobile qui encourage la prise de parole des groupes racisés autour d’objets de la collection ethnographique déployés dans l’aile des Arts du Toute-Monde au Musée des beaux-arts de Montréal. Son originalité repose sur l’application pratique des théories décoloniales, permettant d’identifier les facteurs qui font des initiatives numériques d’inclusion un vecteur du développent du sentiment d’appartenance sociale des citoyens. En empruntant les méthodes de la recherche-action en sciences sociales, mon but est d’analyser la contribution de la muséologie numérique dans les processus de co-création avec les membres des communautés culturelles, afin d’évaluer l’impact de ces processus sur les acteurs concernés : participants, visiteurs et professionnels du musée.

Intern: 
Laura Delfino
Superviseur universitaire: 
Johanne Lamoureux
Province: 
Quebec
Partner University: 
Discipline: 
Programme: