L’apport des innovations sociales dans le développement territorial des destinations en périphérie- Le cas de CulturAT en Abitibi-Témiscamingue

Les régions périphériques du Québec ont connu depuis les années 1960 de nombreux mécanismes de développement et de gestion afin de contrer leur déclin. L’un d’eux est sans aucun doute les politiques de développement touristiques. D’une part, le tourisme est reconnu par plusieurs comme une stratégie de développement porteuse d’avenir sur le plan économique et social. D’autre part, il a été démontré par le passé que son développement peut entraîner des nombreuses conséquences néfastes pour l’environnement et pour l’intégrité des communautés hôtes. Face aux nombreuses critiques qui incombent le tourisme, cette recherche tente de comprendre comment de nouvelles pratiques touristiques favorisent un développement qui soit plus respectueux des communautés qui y habitent et des écosystèmes qui l’incluent. Cette recherche se concentre donc sur une nouvelle pratique touristique nommée CulturAT en Abitibi-Témiscamingue. TO BE CONT'D

Intern: 
Florence Gilbert
Superviseur universitaire: 
Dominic Lapointe
Province: 
Quebec
Partner University: 
Programme: