Les usages revendiqués du sport pour le développement psychosocial : Étude pragmatique et comparative des actions de dix organisations québécoises

Sur le territoire Québécois, plusieurs organismes se revendiquent de l’appellation « sport pour le développement psychosocial » en se rejoignant sur le fait de ne pas utiliser le sport uniquement dans une direction compétitive, mais d’en faire un usage propice au développement des bénéficiaires de leurs programmes, sur les plans psychologiques mais aussi sociaux. Pour autant, malgré des rapprochements évidents, une grande hétérogénéité semble à l’œuvre à plusieurs niveaux. Il est donc actuellement complexe de percevoir ce que revêt précisément l’appellation « sport pour le développement psychosocial ». L’objectif est alors d’identifier, de différencier et de modéliser les usages revendiqués du sport et des activités physiques mises en place dans une visée de développement psychosocial sur la province du Québec en étudiant les actions de dix organisations québécoises phares dans ce domaine. L’organisme Réseau Accès Participation tirera avantage de cette étude en profitant des outils pratiques (documents écrits, capsules vidéos, articles de vulgarisation) qui vont être développer pour que les professionnels, gestionnaires et intervenants, s’inscrivant ou souhaitant s’inscrire dans cette perspective puissent tout à la fois se positionner dans le champ, mais également investir dans des directions encore non travaillées à l’échelle québécoise.

Intern: 
Favier-Ambrosini Brice
Superviseur universitaire: 
Tegwen Gadais
Province: 
Quebec
Secteur: 
Partner University: 
Programme: